Argent : combien vous faudrait-il pour être heureux ?

Flickr
26 février 2018
Par Bertrand Loppin
Des chercheurs ont étudié le lien qui existe entre le montant d’un revenu annuel et la satisfaction personnelle qu’en tire son titulaire. Conclusion : le bonheur total n’est plus possible si certaines limites sont franchies…

De combien d’argent aurions nous besoin pour nous sentir vraiment heureux ? Cette question, des chercheurs de l’université de Purdue dans l’Indiana ont décidé de se la poser. Pour cela, ils ont effectué une étude en interrogeant 1,7 millions de personnes réparties dans 164 pays. Ils ont ainsi pu établir un montant du revenu idéal annuel sur différentes zones géographiques

Ainsi, on découvre, que le revenu annuel idéal pour un individu résidant dans un des pays de l’Europe de l’ouest serait de 80 000 € pour être satisfait de sa vie en général (soit un peu plus de 6 500 € par mois). Toutefois pour la satisfaction de son bien être émotionnel, 40 000 € annuel suffiraient (soit un peu plus de 3 500€ par mois). Le bien-être émotionnel représente le fait d’être heureux, content, triste ou en colère. A l’inverse, l’évaluation de vie consiste à savoir si l'on a atteint les buts que l'on s'est fixé sur le long terme.

Ce revenu annuel idéal varie fortement selon les zones géographiques ou l’on vit. Dans les pays d'Amérique latine, le revenu à partir duquel on est comblé est bien plus faible, soit 29.000 €. A l’opposé, en Nouvelle-Zélande, les habitants auraient besoin de 100 000 € par an pour se sentir vraiment heureux.

Outre l’origine géographique, Les chercheurs ont également constaté que le niveau de satisfaction par rapport à sa rémunération annuelle est conditionnée par une autre variable : le niveau d’étude. Plus un individu a fait des études, plus il a besoin d’un revenu élevé pour se sentir satisfait. En revanche il n’y a pas de différences hommes-femmes.

Dernière conclusion de cette étude, il semblerait que le célèbre adage, « l’argent ne fait pas le bonheur » soit vérifié. En effet, les chercheurs ont établi que lorsque l’on dépassait un certain seuil d’argent, on n’était tout simplement moins heureux… Notre bien être s’en trouverait affecté. Trop d’argent, impliquerait plus de travail, de pression de responsabilité et moins de vie sociale, familiale et amoureuse. En résumé, de l’argent, oui, mais à condition de pouvoir profiter de la vie…