Avoir un frère ou une sœur nous rendrait plus aimable

Pixabay
26 février 2018
Par Maud Tambellini
Grandir avec un frère ou une sœur aurait en effet un impact important dans le développement de l’enfant. C’est ce qui ressort d’une étude universitaire.

Des chercheurs de plusieurs universités que ce soit celle de Tel-Aviv, Toronto ou Laval ont mené une vaste étude concernant l’effet sur votre développement d’avoir un frère ou une sœur. Les scientifiques ont étudié 452 paires d’enfants canadiens, âgés de 18 mois à cinq ans. Et ce sur une durée d’un an et demi.

Et même si vous avez peut-être rêvé enfant d’avoir votre propre chambre ou de ne pas récolter les vêtements de votre grande sœur, il ressort de l’étude que ceux qui ont grandi avec des frères et sœurs aimables, chaleureux et à l’écoute grandissaient en devenant plus empathiques et gentils que ceux qui n’étaient pas entourés de ces qualités.

A noter enfin que les jeunes enfants comme les aînés s’influencent mutuellement à travers le temps. Le lien n’est donc pas que dans un sens. Mais l’influence semble quand même plus forte quand l’écart d’âge entre les deux enfants d’une même famille est grand.