Bigflo & Oli rendent hommage à leur « Papa »

Bigflo & Oli
18 janvier 2018
Par Aurelie Amcn
Bigflo & Oli sont de retour avec un nouveau titre dans lequel il rendent hommage à leur « Papa ».

On ne les arrête plus. Bigflo & Oli cartonnent actuellement avec leur dernier album intitulé La Vraie Vie porté par les singles La vraie vie, Alors alors et plus récemment Dommage. Des succès qui leur ont d’ailleurs permis de décrocher une certification quelques jours seulement avant Noël : un double disque de platine. Un très beau cadeau, on vous l’accorde. Pour démarrer la nouvelle année en beauté, les deux frères toulousains viennent tout juste d’être nommés aux Victoires de la musique 2018 dans la catégorie « Album de musiques urbaines » aux côtés de Lomepal et Orelsan. Et comme pour célébrer cette nouvelle consécration, ils nous présentent alors un nouveau titre intitulé Papa. Comme vous l’aurez donc compris, c’est une occasion pour le duo de rendre hommage à leur paternel, Fabien Ordonez. 

Tout commence dès les premières notes sur lesquelles leur père d’origine argentine prend la parole en espagnol : « Vamos hijos ! Empezamos ahora ! ». Oli, alias Olivio, le cadet, enchaîne : « Désolé maman, ce texte ne sera pas pour toi (…). Sa voix vibrait dans mon oreille quand j’étais dans ses bras / Les chansons à la guitare, les bisous avec le barbe (…) / Il prend de l’âge, je l’ai lu dans ses courbatures / Et j’en tremble quand on se fâche par moment (…) / Il m’a transmis son charme et sa poésie / Mais j’ai aussi hérité de sa calvitie / C’est mon idole, avec lui rien n’est impossible ». Le « Papa » reprend ensuite le refrain, en espagnol encore. 

Puis c’est au tour de Bigflo, alias Florian, de s’adresser à son géniteur : « Derrière moi depuis mes tous premiers pas (…) / Mon père, c’est le meilleur mais ça ne se compare pas / Il est ridé, la jeunesse l’a quitté / Comme tous les père, il a l’air déprimé / Pensif dans le salon, je le vois à chaque fois (…) / Mon père, c’est mon boss, mon roi, mon héros / Moi je suis son gosse, son minot, su hijo ». Un hommage puissant et touchant à l’issue duquel les deux frères font une promesse à leur « Papa » : « Papa, je ne t’oublierai pas, pas, je te promets papa, je ne t’en voudrai pas ». Le titre « Papa » a déjà séduit les nombreux fans de Bigflo & Oli qui n’ont d’ailleurs qu’une hâte : revoir les deux frères sur scène. Ca tombe bien puisque le duo sera sur la scène du Zénith de Paris La Villette le 9 mars prochain avant de repartir sur les routes de France et de Belgique.