Carton rouge pour la mairie du Raincy en matière de HLM

Capture d'écran - Google Maps - Le Raincy
03 janvier 2018
Par Mikaël Livret
Faute d’avoir respecté ses obligations en matière de HLM, la commune du Raincy devra payer de lourdes pénalités.

La ville du Raincy va désormais payer très cher son retard dans ce domaine. La préfecture vient de prononcer la carence de la commune pour non-respect des objectifs de constructions en matière de logements sociaux. Ses pénalités vont être multipliées par trois.

La préfecture de Seine-Saint-Denis vient de publier un arrêté prononçant la carence de la commune en matière de constructions d’HLM entre 2014 et 2016. Résultat : les pénalités qu’elle déboursait jusqu’ici pour non-respect de la loi SRU (Solidarité et renouvellement urbain) vont fortement augmenter.

« La facture va passer d’environ 270 000 € à 800 000 € par an dans les trois prochaines années », estime le maire Jean-Michel Genestier (SE), qui n’a pas encore eu connaissance du montant exact. Cette loi oblige la plupart des villes franciliennes de plus de 1 500 habitants à compter au moins 25 % d’habitat social d’ici 2025. Mais en 2015, Le Raincy affichait le taux le plus bas du département : 5,63 %.