Châtelet : 458 caméras intelligentes veillent sur les usagers

Wikipédia
09 novembre 2017
Par Virgil Bauchaud
Depuis plusieurs mois, des caméras intelligentes sont testées en plein cœur de Paris, à Châtelet… Capables de détecter une bagarre, un mouvement de panique ou un bagage abandonné. Dans certaines situations, elles manqueraient encore d’efficacité.

C’est l’un des lieux les plus fréquentés d’Ile-de-France. Avec ses 320.000 usagers au quotidien, Châtelet est placé sous haute surveillance. C’est pourquoi depuis quelques mois, plus de 450 caméras intelligentes y sont testées. Capables de détecter une bagarre, un mouvement de panique ou un bagage abandonné. Problème, jusque là, ces caméras manquent d’efficacité dans certains cas. Par exemple, la détection des colis suspects ne marche qu’une fois sur deux. Difficile aussi de détecter les mouvements de foule et les agressions dans les zones de forte affluence. En revanche, elles fonctionnent parfaitement pour détecter une intrusion dans un tunnel.


Sécurité ou surveillance ?

À Châtelet, les usagers préfèrent avoir des caméras que pas de surveillance. Un dispositif qui ne dérange pas Antoine, qui « pense que c’est bien dans les grands coins comme ça ». Alexis est lui plus partagé : « tout dépend du traitement des images. S’il y a des personnes qui épient la vie des gens c’est problématique. Si c’est un algorithme qui détecte les problèmes, pourquoi pas ». D’autres préfèrent avoir des agents de sécurité, comme Gustavo pour qui la caméra « inhibe un peu ».
Au total le réseau RATP dispose de 23.000 caméras. Chaque année, plus de 6.000 vidéos sont réquisitionnées par la police auprès de l’entreprise ferroviaire. Et ce n’est pas fini. D’ici 2021, tous les RER et les trains seront équipés de la vidéoprotection.