Insolite

Des parents devant la justice pour avoir donné ce prénom à leur fille

03 mars 2018 à 12h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Mikel Garcia Idiakez- Flickr

Un des plus grands casse-tête quand un couple accueille un enfant, c’est arriver à se mettre d’accord sur un prénom. Alors si, en plus, la justice s’en mêle…

Ce couple de Bretagne pensait pourtant avoir fait le plus dur en ayant enfin fait le choix du prénom de leur petite fille. Les trentenaires accueillaient en novembre leur troisième enfant, et l’heure n’était alors jusqu’ici qu’au bonheur. Et puis, ce 20 février, ce bonheur s’est transformé en cauchemar.

Un prénom pas assez féminin

En effet, ce jour-là, les jeunes parents se sont vus remettre une assignation à comparaître devant le juge aux affaires familiales du tribunal de Lorient. L’objet du délit ? Le couple a appelé sa petite fille LIAM, un prénom que la justice juge trop masculin.

Et ce procès n’aurait, selon le parquet, pour seul objectif que de protéger l’enfant. Le ministère public estime en effet que le choix du prénom Liam  "serait de nature à créer un risque de confusion de genre" et serait "par conséquent contraire à l'intérêt de l'enfant et pourrait lui porter préjudice dans ses relations sociales". Mettant en avant la popularité de l’acteur Liam Neeson et du musicien anglais Liam Gallagher, le parquet souhaite tout simplement que le prénom de la petite fille soit supprimé des registres de l’état civil et qu’un autre plus féminin lui soit attribué.

Sans attendre, les parents ont fait appel à un avocat, et ont dû, en conséquence directe de l’affaire, repousser le baptême de la petite Liam.