Drague : le cricketing, ou l’art de se faire désirer

05 mars 2018
Par Aurélie Amcn
De plus en plus d’utilisateurs de sites de rencontres sont des adeptes du « Cricketing ». Une tendance qui consiste à se faire désirer… Mode d’emploi.

Les sites de rencontres regorgent de techniques de drague, parfois mignonnes et parfois perverses, voire même cruelles. Ces dernières années, les couples auront ainsi subi le ghosting, le breadcrumbing ou encore le cushioning. Mais avez-vous déjà entendu parler du cricketing, de l’anglais « cricket » qui renvoie à une action « pas correcte, qui ne se fait pas » ? Il s’agit tout simplement de se faire désirer en lisant un message et en n’y répondant pas. Ou du moins pas tout de suite. 

De l’autre côté du téléphone, votre interlocuteur aura bien évidemment reçu une notification l’informant que vous avez bel et bien reçu ET lu son message. Il s’impatientera. Il deviendra même fou… jusqu’à finalement recevoir une réponse quelques jours, voire même plusieurs semaines plus tard. C’est cruel. Oui. Mais ça fait des ravages, et notamment sur le site de rencontre Plenty Of Fish où 67% des célibataires ont été victime de cricketing. De plus, selon, Julie Nashawaty, une habituée des sites de rencontre qui s’est confiée à nos confrères de Moneyish, « c’est la plus grande et la plus fréquente des offenses ! ».