Info locale

Grosse frayeur pour les usagers du RER C

23 février 2018 à 10h11 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Une éclisse, cette grande barre métallique, qui fait la jonction entre 2 rails, a transpercé le plancher d’un train en plein trajet jeudi après-midi, dans le Val-de-Marne. Aucun blessé n’est à déplorer.

Un incident rarissime. La SNCF a confirmé jeudi dans la soirée cet épisode inédit. Le RER C, direct Juvisy-Paris est sur les voies. Il roule à vitesse normale quand soudain, à hauteur d’Ablon (Val-de-Marne), un grand choc, plusieurs secousses et un bruit atroce font sursauter les usagers de l’un des wagons.

Sur le plancher, un trou béant et une grosse pièce de métal. Il s’agit en réalité d’une éclisse, cette grande barre métallique, qui fait la jonction entre 2 rails. Fort heureusement, personne n’était a cet endroit du train au moment de l’impact, car selon des usagers du train interrogés dans le Parisien, cela aurait pu sectionner une jambe.

Il semblerait, selon la SNCF, que des ouvriers travaillaient sur un chantier en pleines voies et en pleine journée. Quand le train est arrivé ils se sont bien sur écartés. C’est à ce moment que l’éclisse a dû être percutée. « Sans doute n’était-elle pas posée où il fallait », explique la SNCF qui a annoncé avoir aussitôt "engagé une enquête interne". En juillet 2013, c’est une éclisse défaillante qui avait causé le déraillement d'un train à Brétigny-sur-Orge (Essonne), faisant sept morts et des dizaines de blessés. 

Du coté des usagers, la colère commençait à monter car l’information à encore été défaillante, selon eux. Le train aurait continué à rouler, comme si rien ne s’était passé, jusqu’à la station Bibliothèque François-Mitterrand (13e arr). C’est à ce moment qu’ils ont été invités à descendre du train et le trafic interrompu.