Ils étaient déterminés à commettre un attentat

Commons wikimedia
29 décembre 2017
Par Mikaël Livret
Un homme de 21 ans et une femme de 19 ans, sans lien apparent et projetant chacun de commettre un attentat, ont été arrêtés il y a dix jours, à Paris et à Lyon, et placés en détention provisoire.

Ils n’avaient pas de liens apparents. Un homme de 21 ans et une femme de 19 ans projetant chacun de commettre un attentat, ont été interpellés la semaine passée et placés en détention provisoire, a-t-on appris jeudi 28 décembre.

L’homme a été arrêté le 22 décembre dernier dans l’agglomération de Lyon, la jeune femme à Paris, 4 jours auparavant. Tous deux ont été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle.

Elle a avoué être à la recherche d'armes à feu

Il semblerait que l'homme avait pour but de s'en prendre à des militaires avec une arme à feu ou une arme blanche en région parisienne. Quant à la femme, elle aurait effectué des repérages pour une attaque similaire. Elle aurait d’ailleurs reconnu en garde à vue un projet d'attaque en province, et s'est montrée favorable aux attentats islamistes commis en 2015. Elle a par ailleurs avoué être à la recherche d'armes à feu depuis octobre dernier. 

Les enquêteurs auraient constaté des communications des deux individus, via les réseaux sociaux, avec des jihadistes de Daesh qui se trouvent dans la zone irako-syrienne. D'après une source proche du dossier, les deux individus étaient "déterminés" sans pour autant que leurs projets ne soient aboutis. Ni armes, ni explosifs n'ont été découverts au cours des perquisitions, a précisé la source proche du dossier.