« LA LA VANVES » cartonne sur internet (vidéo)

Capture d'écran Google maps
09 novembre 2017
Par Mikaël Livret
Réalisé avec les commerçants, les artisans et les élus de Vanves, le clip "LA LA Vanves" pour promouvoir la semaine du commerce, devient viral sur le web, depuis que l’émission « Quotidien », de Yann Barthès est tombé sur le « dossier ».

Une vidéo réalisée au mois de juillet avec une petite agence de communication, Peech Studio, récemment installée à Vanves pour promouvoir l'édition 2017 du Mois du Commerce de la Ville de Vanves avait pour but de faire son cinéma en célébrant le 7ème art. Dans ces images postées fin septembre sur Youtube, on y voit les élus de la ville et les commerçants danser et chanter dans les rues de Vanves à la manière de la scène d’introduction de la comédie musicale La La Land, de Damien Chazelle, primée aux Oscars en début d’année.

C’est même le maire qui lance les festivités. En play-back, il entonne, à la fenêtre de sa voiture, les paroles modifiées de la chanson : « Bonjour les Vanvéens ! Avez-vous remarqué ? La ville est sur son 31 ». Les plans séquences s’enchaînent à l’intérieur du marché couvert, dans la mairie, sur le parvis…Sur les réseaux sociaux, la vidéo a bien fait rire les internautes.

"La cible était locale, je n'avais pas envisagé que cela ferait le tour du monde"

Au départ, c’est une initiative locale pour donner envie aux habitants de la ville de consommer chez les commerçants locaux. C’est la première fois que cela a un tel impact ! », selon le maire. Le clip a été tourné en juillet pour promouvoir la 7ème édition du mois du commerce, qui a eu lieu du 22 septembre au 22 octobre.

Si le mois du commerce à Vanves est terminé, le clip lui, continue de vivre sur la toile, rendu célèbre depuis sa diffusion dans l’émission « Quotidien » de Yann Barthès. Réalisé avec les commerçants, les artisans volontaires, les élus et le maire lui même, le clip reflète une bonne humeur contagieuse à l'instar du film hollywoodien. "Il faut bien se connaître pour réaliser un clip comme celui-ci avec ses habitants, nous sommes une petite ville de 30 000 habitants et on vit avec cet esprit. Il ajoute qu'il faut un bon degré d'amitié entre tous pour pouvoir faire ça. Il faut une complicité entre les acteurs économiques et les acteurs de la Ville". "La cible était locale, je n'avais pas envisagé que cela ferait le tour du monde" confie Bernard Gauducheau, surpris du succès soudain de son clip promotionnel.