Quand James Blunt tacle ses détracteurs...

James Blunt
01 février 2018
Par Aurélie Amcn
James Blunt est adulé dans le monde entier. Mais il a aussi de nombreux détracteurs qui, sur les réseaux sociaux, lui envoient des messages pas très sympathiques.

James Blunt vient d’achever la partie européenne de sa tournée The Afterlove Tour. Dans quelques jours, il s’envolera pour l’Amérique Latine à la rencontre de ses autres fans. Pendant cette courte pause, il a accordé un entretien à un site néerlandais. Le chanteur britannique de 43 ans a évoqué le succès de son dernier album The Afterlove porté les chansons Love Me Better ou encore Don’t Give Me Those Eyes. James Blunt s’est aussi longuement confié sur les nombreux commentaires de ses détracteurs sur les réseaux sociaux, ceux que la toile surnomme « les trolls ». 

« Je suis surpris par le nombre de réactions concernant cet album, aussi bien positives que négatives. Je monte sur scène devant près de 10 000 personnes chaque soir, mais je reçois presque autant de tweets méchants sur internet. Cela m’atteint beaucoup, je ne devrais pourtant pas et je ne devrais pas non plus oublier les centaines de personnes qui payent pour assister à mes concerts », commence-t-il. L’interprète du tube OK qui compte plus de 1,6 million de followers sur Twitter, exprime ensuite sa pensée sur ces personnes négatives qu’il qualifie d’ailleurs « de malheureux personnages assis dans leur chambre avec les rideaux tirés ». 

Avec cette image dans la tête, James Blunt ne prête donc plus attention à ses détracteurs. Il avoue d’ailleurs passer d’avantage de temps « à rire de ces gens, et encore plus à rire de [moi-même] ! ». En effet, le compte Twitter de l’artiste est rempli de tweets sarcastiques et bien sûr, très drôles. Un franc-parler et un humour qui ont parfois dérangé sa maison de disques, Atlantic UK. « Ils m’ont demandé d’arrêter, ils ont dit que cela nuerait à mon image. J’ai répondu à mon manager : ‘’Mon image est déjà bien ternie, alors autant rester moi-même’’ ! ».