Sexe : l’abstinence a des conséquences sur notre santé

06 mars 2018
Par Aurélie Amcn
Se priver de relations sexuelles peut avoir des conséquences sur la santé. On vous dit tout.

L’abstinence sexuelle est mauvaise pour la santé. C’est le résultat d’une enquête menée par Sari Cooper pour le site Reader’s Digest, avec l’aide de la sexologue Lauren Steicher. Selon elle, une longue période sans activité sexuelle pourrait en effet avoir quelques conséquences sur notre vie au quotidien. 

Tout d’abord, selon elles, on peut se sentir plus triste, voire même dépressif, car le contact charnel permet de réguler notre humeur. On peut également être plus sensible au stress. « Les gens qui sont moins stressés ont tendance à coucher plus souvent », explique le sexologue, tout en précisant que cela est « une association, pas une cause ou un effet ». Autre conséquence de l’abstinence : l’intelligence. Et oui, faire moins ou pas du tout l’amour, peut avoir un impact sur vos capacités intellectuelles, et notamment sur le bon fonctionnement du cerveau et la croissance des cellules selon deux études, l’une américaine, l’autre coréenne. 

L’abstinence peut également faire grimper ou littéralement baisser votre libido, selon les cas : on peut soit devenir obsédé par l’idée de faire l’amour, ou ne plus du tout en avoir envie. Enfin, chez les femmes, surtout, le manque de relations sexuelles (sur une longue période) peut affecter les parois vaginales ou encore provoquer des crampes plus intenses lors des règles. Enfin, la version française du site GQ annonce qu’en faisant moins l’amour « on a moins de chances d’attraper des MST. C’est déjà ça… ».