The Voice

The Voice 7 : les Kriill et Ecco s’imposent avec panache et talent (vidéo)

15 avril 2018 à 10h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : FRANCK CASTEL/TV/ BUREAU233

The Voice donne cette semaine encore leurs chances à ses candidats qui rivalisent de prouesses pour s’imposer.

Ce samedi, The Voice continuait les duels sans pitié de cette nouvelle saison. Un principe simple : deux candidats s’affrontent sur une même chanson. Qui en sortira gagnant ?

Un double et un Ecco

Début de soirée sous le signe de Zazie avec deux de ses candidats : Karolyn et Edouard Edouard qui s’affrontent sur Je t’emmène au vent de Louise Attaque. La complicité est indéniable entre les deux chanteurs. Zazie voulait les voir amoureux, et la consigne est respectée. Et si les trois autres coachs auraient choisi Karolyn, Zazie prend une autre voie avec Edouard Edouard.

Au tour de Mika de voir ses protégés sur la scène. Queen Clairie et Guillaume vont devoir se départager sur la chanson Signs of time d’Harry Styles. L’interprète de Grace Kelly demande de la simplicité, et il est servi. Deux jolies voix pas forcément en harmonie, mais le duel tient ses promesses. Le choix de Mika se porte sur Guillaume.

Deux candidats sous la bannière de Pascal Obispo se présentent enfin sur scène. Ecco, la douce, fait face à Kelly, la rockeuse, sur Jaques a dit de Christophe Willem. La prestation des deux jeunes chanteuses est maitrisée à merveille pour le plus grand bonheur du public. L’interprète de Lucie décide de continuer l’aventure avec Ecco.

 

L’ange Gabriel et Kriill la priorité ?

Florent Pagny lance deux de ses candidats sous les feux de la rampe. La belle Lorrah Cortesi d’un côté. Gabriel de l’autre. Le duel de style se jouera sur Don’t give up de Peter Gabriel et Kate Bush. Un choix qui ne plaît pas forcément à Lorrah, et son désamour se ressent sur son interprétation qui reste assez sage. Gabriel est plus en voix, et Florent Pagny lui donne son feu vert pour continuer l’aventure.

Battle suivante pour l’équipe de Pascal Obispo. Les Kriill face à Abel Marta sur la chanson Alors on danse de Stromae. Abel Marta propose de chanter un refrain en portugais, une idée qui enchante son coach. La complicité entre les chanteurs est palpable, et le groupe emballe sans difficulté un public qui n’en attendait pas moins. Il faut pourtant faire un choix pour la suite de l’aventure, et celui du bordelais se porte sur les Kriill.

Zazie propose ensuite au public un duel entre Yvette et Liv Del Estal. Deux chanteuses qui, selon leur coach, n’ont pas « des voix à transpercer les murs » mais qui prouvent que l’on peut avoir « de la force dans la fragilité ». C’est sur une reprise de Yellow de Coldplay que les deux chanteuses s’affrontent. Une interprétation timide mais tout en douceur qui plonge le plateau dans une atmosphère de bienveillance. Celle qui se détache néanmoins et qui continuera la compétition est Liv Del Estal.

Des voix et des enchantés

Pascal Obispo lance ses dernières protégées sur la scène. Betty Patural face au trio J.A.T. Duel de style qui devra se départager sur le titre Désenchantée de Mylène Farmer. La prestation est parfaite du début à la fin et Pascal Obispo, bien obligé de trancher, ouvre la suite de la compétition à Betty Patural.

 

La soirée se termine sur un dernier duel pour l’équipe de Florent Pagny, qui verra se faire face Yasmine Ammari et Norig. This is what you came for de Calvin Harris et Rihanna contient leur sésame. Le combat est de haute volée avec deux voix extraordinaires et Florent Pagny décide de sauver Yasmine Ammari.

 

Les équipes sont donc enfin formées, et les Live vont enfin pouvoir commencer la semaine prochaine pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Rappel des équipes :

Florent Pagny : Hobbs, Raffi Arto, Gabriel, Yasmine Ammari

Zazie : Édouard Édouard, B Demi-Mondaine, Liv Del Estal, Maëlle

Mika : Frédéric Longbois, Sherley Paredes, Guillaume, Casanova

Pascal Obispo : Ecco, Xam Hurricane, Betty Patural, Kriill