The Voice : Pascal Obispo nous parle de sa belle expérience dans l’émission

03 février 2018
Par Stéphane Hubert
Pascal Obispo, à la déjà très longue carrière, est un artiste que l’on ne présente plus. Pourtant, dans The Voice, il est considéré comme le petit nouveau dans l’équipe des coachs.

Pascal Obispo a connu, depuis plus de 25 ans, tous les succès que l’on peut souhaiter à un artiste. Auteur-compositeur, il a signé, parmi tant d’autres, des standards comme Lucie  ou Millésime. Auteur prolixe, il a également prêté ses talents à d’autres grandes stars, de Florent Pagny à Johnny Hallyday, en passant par Patricia Kaas.

Nouveau venu dans The Voice aux côtés des habitués que sont Zazie, Florent Pagny et Mika, il nous confie ses premières impressions en tant que coach.

Je ne savais pas où je mettais vraiment les pieds. Et je suis très agréablement surpris, tout d’abord par le professionnalisme de toute l’équipe. Ça, c’est quelque chose d’important.

Il se confie également sur sa relation avec les coachs et sa rencontre avec Mika, qu’il ne connaissait pas.

Avec les coachs, ça se passe merveilleusement bien. (…) Avec Mika, on s’amuse. On fait semblant de se chamailler. On rigole, on fait le show.

The Voice : des rencontres artistiques avant tout pour Pascal Obispo.

Il revient aussi sur ce qui lui tient le plus à cœur : le côté artistique de The Voice et les différentes rencontres avec les artistes en herbe.

Je suis heureux d’être là, pour le fait de découvrir des artistes. (…) Les univers différents nous apprennent forcément quelque chose à nous, compositeurs. Et c’est ce que je trouve attractif aussi dans cette émission. J’avais envie de le voir de près. J’avais peut-être envie de le ressentir de près.

Quant à sa présence en tant que coach, nous la devons tous à un de ses amis très chers : Florent Pagny. 

Je pense que Florent m’a décidé en parlant avec lui sans arrêt. Il me demandait pas de venir, il me disait « C’est dommage de pas y être avec nous. Viens t’amuser. ». Puis bon, c’est vrai qu’on rigole. Et puis c’est aussi en dehors qu’on se marre.

A écouter l’enthousiasme avec lequel il parle de l’émission, il semble que son histoire avec The Voice n’est pas prête de s’arrêter.