Info locale

Un SDF s’empare de 300 000 euros à Roissy

13 décembre 2017 à 10h06 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay

Un vol digne des bêtisiers tant il est improbable. Un SDF de 50 ans s'est emparé de deux sacs de billets dans l'enceinte de l'aéroport de Roissy en s'appuyant sur une porte restée mal fermée.

Sans arme, ni haine, ni violence. C'est sûrement aujourd’hui l'un des SDF les plus riches de France. Vendredi dernier, un homme est parvenu à s'emparer de 300 000 € dans les locaux de la société de transport de fonds Loomis au terminal 2F de l'aéroport de Roissy (Val-d'Oise). Un vol qui rentre directement dans les premières places du bêtisier de la criminalité. D'autant plus incroyable qu'il semble avoir été commis avec deux seules armes : le hasard et le culot.

Il est 17h30 ce vendredi sur les quais de livraison de l'entreprise au terminal 2 F. L'alarme se déclenche après une intrusion dans ces locaux où sont stockées de fortes sommes d'argent liquide. La responsable sur site et les fonctionnaires de la police aux frontières (PAF) arrivent rapidement sur les lieux. Ils remarquent que la porte est restée ouverte.

Deux gros sacs remplis de billets

Les forces de l'ordre regardent alors les images du système de vidéosurveillance pour se faire une idée de ce qui a pu arriver. La bande affiche 17h20. Un homme de type européen, âgé d'une cinquantaine d'années, fouille dans les poubelles. Il s'appuie sur la porte du centre-fort et se montre surpris lorsqu'elle s'ouvre. Puis le SDF pose sa valise par terre et entre dans les locaux de l'entreprise.

Quelques minutes plus tard, il ressort chargé de deux gros sacs remplis de billets. Le quinquagénaire accélère le pas, abandonne sa valise et s'engage en direction d'une route dépourvue de caméras de surveillance. Les enquêteurs de la police aux frontières épaulés par ceux du service départemental de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis chargés de l'enquête ont relevé les traces et les indices sur les lieux du vol.

« Pour l'instant ce suspect n'est pas réapparu »

Seule piste pour les enquêteurs, l'identification du voleur opportuniste : « Les policiers de l'aéroport le connaissent, ajoute une source proche du dossier. C'est un homme qui traîne sur la zone depuis un moment. Ils sont entre cinquante et cent comme lui à vivre sur l'aéroport, et à vivre en fouillant notamment les poubelles des hôtels de la plate-forme. Mais pour l'instant ce suspect n'est pas réapparu. » Avec autant de billets en poche, pas sur que les poubelles soient sa priorité en ce moment..