Vague de froid : confidences d’Adrien, hébergé dans un centre

Pexels
26 février 2018
Par Virgil Bauchaud
Alors que la vague de froid "Moscou-Paris" touche actuellement l’Ile-de-France, nous avons rencontré Adrien Motti Ducloux, un sans-abri qui échappe à ces températures glaciales grâce à une place dans un centre d’hébergement.

Autour de -10° ressentis. Les nuits sont glaciales en Ile-de-France. Malgré ce froid, de nombreux sans-abris dorment dans les rues de la région. Le Plan Grand Froid est toujours en vigueur pour mettre à l'abri les SDF et doit se poursuivre jusqu’à ce samedi 3 mars. Parmi les personnes hébergées pendant cette vague de froid, Adrien Motti Ducloux, un francilien de 21 ans. Après avoir décroché un récent travail un Disney, il est hébergé depuis plus d’une semaine dans un centre de l’association Aurore, où il peut rester plusieurs mois. Nous l’avons rencontré. Il nous explique que cet hébergement lui permet d’avoir un toit même temporaire.

Écouter le podcast

Adrien nous a également confié qu’il ne voulait pas encore penser au moment où il quittera cet hébergement d’urgence, dans 6 mois. Pour rappel, d’après le recensement de la Mairie de Paris, plus de 3.000 personnes sont sans-abris à Paris. Au total plus de 5.200 places d’hébergement sont disponibles cet hiver en Ile-de-France, selon la Préfecture. 

Un témoignage à retrouver toute la journée du lundi 26 février sur Voltage.