Vero : le nouveau réseau social qui va détrôner Facebook et Instagram

Vero
28 février 2018
Par Bertrand Loppin
Depuis quelques jours, Vero connaît une popularité étonnante. Ce réseau social veut concurrencer Facebook et Instagram. Il promet l’absence de publicité et le respect des données de ses utilisateurs.

Mardi 27 février, Vero a été l’appli gratuite la plus téléchargée sur l’App Store. Dans le même temps, elle se classait à la vingtième places sur Google Play. Elle aurait gagné 600 000 utilisateurs en 24 heures ! Pour autant, Vero existe depuis trois ans. L’appli a vu le jour en juillet 2015. Elle est disponible sur IOS et Android. Elle incite les utilisateurs à partager des photos, des liens, des vidéos, une géolocalisation mais aussi des musiques ou des avis sur des livres. L’utilisateur peut ajouter des mots-clés à ces publications, « aimer » et commenter celles de ses amis. En résumé, rien de bien neuf, des fonctionnalités que proposent déjà les autres réseaux sociaux. Alors, comment expliquer ce succès fulgurant ? Pourquoi Vero est en ce moment le réseau social à la mode dont tout le monde parle ?

A la base, Vero a un concept séduisant. Ses créateurs veulent se démarquer de Facebook et Instagram. Ils promettent tout simplement un réseau social sans publicité. Ensuite, Vero met en avant l'absence d'algorithme de ciblage et s’engage à ne pas manipuler votre fil d’actualité. L’affichage serait purement chronologique. Enfin, Vero annonce qu’elle ne collectera que les données personnelles estimées nécessaires », et qu’elle ne les exploitera pas. Toutefois, dans les conditions d'utilisation, il est indiqué que Vero recueille nom, prénom, numéro de téléphone, adresse mail et géolocalisation de l'utilisateur. Vero se réserve également le droit de « conserver tout message envoyé à travers le service ». Les informations collectées sont destinées à améliorer l'application mais aussi à « fournir du contenu et des informations personnalisées »…

Le succès de Vero, c’est aussi une campagne marketing très bien orchestrée. Plusieurs personnalités influentes ont publié des messages sur Instagram incitant leurs followers à migrer comme eux sur ce nouveau réseau social. Ensuite, Vero a annoncé que le premier million de personnes inscrites aura son compte premium gratuit à vie. En effet, Vero, est sans publicité. Du coup, pour avoir un compte, il faut s’acquitter d’un abonnement annuel. Au delà d’un million d’inscrits, il faudra payer. Mais pour l’instant, Vero n’a communiqué aucun prix d’abonnement... Du coup certains doutent et pensent qu’une fois le million atteint le service restera gratuit. En résume, il s’agirait d’un bon coup marketing pour attirer le maximum d’utilisateurs en un minimum de temps.

Quoi qu’il en soit, ca marche. Les inscriptions affluent. Ca marche même trop bien. Vero est victime de son succès. Les utilisateurs peuvent s’inscrire, mais ensuite, ça se complique. Il était impossible ces derniers jours de pouvoir publier quoi que ce soit. Il semblerait que Vero ait du mal à répondre à la demande croissante. Reste à savoir si Vero tiendra vraiment ses promesses ou si comme d’autres réseaux sociaux avant lui, il tombera dans l’oubli dans quelques semaines…