Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

300 emplois à pourvoir d’ici le printemps

04 janvier 2018 à 10h15 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, le prestigieux hôtel Lutetia dans le 6ème arrondissement de Paris lance des sessions de recrutement. Au total 300 offres d’emplois seront à pourvoir dans les prochaines semaines.

En vue de sa réouverture au printemps, le prestigieux hôtel Lutetia (6e arr), désormais estampillé 5 étoiles, lance des sessions de recrutement dès le mois de janvier. L’emblématique hôtel Art Déco de la rive gauche recrute massivement pour renforcer ses équipes. Dès la mi-janvier un peu plus de 300 offres d’emploi en ligne, quasiment tous en CDI. Il prévoit aussi deux sessions de recrutement « de grande ampleur », le 9 et le 16 février, à l’Ecole Hôtelière de Paris - CFA Médéric (17e arr).

Les effectifs passeront ainsi de 250 personnes à 400. Ce gonflement des équipes s’explique, entre autres, par la montée en gamme du Lutetia : désormais, l’hôtel de luxe affichera 5 étoiles, et vise le label Palace.

Tous les profils sont recherchés

Le Lutetia a donc besoin de monde (« des thérapeutes, des réceptionnistes ») pour son spa de 700 m² flambant neuf, avec piscine et salle de fitness. L’équipe sera également étoffée en cuisine et surtout au bar : symbole du « prestige » de l’hôtel à lui tout seul, sa capacité d’accueil sera doublée. Et pour « rassurer les clients », l’établissement augmentera le nombre d’agents de sécurité.

Dans la famille « hôtellerie », tous les corps de métiers sont donc concernés par ce grand appel d’offres : bagagistes, concierges, chefs de rangs, commis, barmen, plongeurs, femmes de chambre, valets, techniciens de maintenance, cuisiniers, maîtres d’hôtels, agents de sécurité, etc...

Tous les profils sont recherchés et Jean-Luc Cousty le directeur du Lutetia se dit même « prêt à former du personnel », en étroite collaboration avec Pôle emploi. « Il faut bien commencer quelque part. Ce qui compte, c’est la passion et l’envie d’accueillir avec le sourire ».