Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Rédaction

75/ Jeudi social : Manifs et mesures à Paris...

28 avril 2016 à 18h57 Par Rédaction

En marge de la nouvelle mobilisation ce jeudi contre de le projet de la Loi Travail et alors que l'on a appris la fin de l'occupation de la Comédie-Française après l'accord trouvé sur l'assurance chômage des intermittents, de son côté le préfet de police de Paris a pris un arrêté interdisant les cortèges constitués à partir de la place de la République et ce dès 19H ce jeudi. Une mesure valable jusqu'à ce vendredi 7H.

Le but ? Eviter tout débordement en marge de la mobilisation contre la la loi Travail. 

 

"COMMUNIQUE DE LA PREFECTURE DE POLICE

Après plusieurs soirées de rassemblements du mouvement de « La Nuit Debout » la préfecture de police tient à rappeler aux organisateurs et participants la nécessité :

  • de ne pas installer de structures autres que celles précisées dans la déclaration de manifestation 
  • de ne pas détenir, consommer ou transporter de boissons alcoolisées sur la voie publique dans le périmètre délimité par l’arrêté 2016–251 en date du 25 avril 2016 
  • de respecter scrupuleusement l’heure de fin de déclaration du rassemblement, à savoir minuit, pour la dispersion et le rangement des installations.

 

Pour des raisons de sécurité et afin d’assurer la tranquillité publique aux abords du lieu du rassemblement la Préfecture de police a pris ce jour un arrêté interdisant : 

  • les cortèges constitués à partir de la place de la République de 19h00 et jusqu’à 07h00 du jeudi 28 au vendredi 29 avril 2016. 
  • le stationnement des véhicules de catégorie N1 (véhicules utilitaires légers), place de la République, dans la partie comprise entre le boulevard Saint-Martin et le boulevard du Temple côté sud, à partir de 16h00 et jusqu’à 03h00 du jeudi 28 au vendredi 29 avril 2016. 
  • la diffusion de musiques et de bruits par tous moyens sonores, place de la République, à partir de 00h00 et jusqu’à 07h00 le vendredi 29 avril 2016.
    La Préfecture de police veillera au strict respect de ces dispositions destinées à éviter tout débordement et à assurer la sécurité des personnes et la tranquillité des riverains fortement exposés, depuis plusieurs semaines, aux nuisances engendrées par ces rassemblements récurrents."