Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Rédaction

78/ Magnanville : L'enquête après la tuerie

14 juin 2016 à 15h08 Par Rédaction

Alors que la police demande le port de l'arme à tout moment après le drame de Magnanville, "l'enquête se poursuit et doit conduire à de nvelles interpellations" selon Bernard Cazeneuve ce mardi matin. Le ministre de l'Intérieur s'est rendu dans les Yvelines, après le meurtre de deux fonctionnaires de police 
. Il s’agit "incontestablement" d'un "acte terroriste" a déclaré quand à lui François Hollande. Le Chef de l’Etat a ajouté que "la Franc est confrontée à une menace terroriste de très grande importance ».

A Magnanville une cellule d'aide a été annoncée par Michel Lebouc maire de Magnanville où hier soir un couple de policiers a été assassiné à l'arme blanche à son domicile, un commandant de police du commissariat des Mureaux de 42 ans, tué de 9 coups de couteau à l'abdomen et sa femme 36 ans, secrétaire administrative au commissariat de Mantes-la-Jolie. Mantes-la-Jolie d’où était originaire l’assaillant, Larossi Abballa 25 ans, déjà condamné en 2013 pour participation à une filière jihadiste. Il était fiché S. Un double meurtre qui a été depuis revendiqué par l'organisation Etat islamique.

Un bon nombre de questions se posent aujourd’hui.

Jean-Baptiste 42 ans et Jessica 36 ans ont été tués à l’arme blanche hier soir lundi à leur domicile. Leur petit garçon de 3 ans, très choqué, a lui été retrouvé sain et sauf à l’intérieur du pavillon. Le Raid a donné l’assaut pour neutraliser le forcené. Alors où en est-on de la menace en plein état d’urgence et de sécurité renforcée pendant l’Euro? 13 000 membre des forces de l’ordre sont sur le qui vive depuis vendredi dernier, la sécurité autours de l’Euro de Football est prioritaire. Mais la menace terroriste est toujours présente il ne faut pas l’oublier. Preuve en est encore hier soir dans les Yvelines. Un seul homme, se revendiquant de Daesh, est impliqué. Un loup solitaire difficile a repéré ? Bernard Cazeneuve en déplacement dans les Yvelines a rappelé que plus de cent individus en lien avec une entreprise terroriste ont été arrêtés depuis le début de l’année alors que le terroriste présumé a revendiqué son acte sur Facebook Live hier soir alors même qu’il était dans la maison des deux fonctionnaires. 

L’enquête donc se poursuit…

Selon les dernières informations, deux personnes ont été placées en garde à vue ce mardi matin. Ces personnes sont des "relations" de Larossi Abballa. Pourtant une perquisition de son domicile par les enquêteurs n'a permis de mettre la main sur aucune arme ni explosif

.

"Nous sommes en guerre contre le terrorisme, face à cela il faut l'unité, le rassemblement. Il faut continuer cette lutte, elle prendra du temps". C’est ainsi que s’est exprimé le Premier ministre. Manuel Valls a appelé les Français à être "solidaires des forces de l'ordre et de sécurité" et à "avoir en tête" que la menace terroriste est présente. "Nous sommes face à des attaques, des modes opératoires qui incitent à la prudence et à mettre en œuvre tous les dispositifs que nous avons déjà adoptés. Nous n’allons pas inventer à chaque fois une nouvelle mesure » a ajouté le Premier ministre.

Cyrille Larrouy