Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Rédaction

93/ Bobigny : Peines prescrites faute de moyens

21 juin 2016 à 11h31 Par Rédaction

Le tribunal de Bobigny dénonce à nouveau le manque de moyens et de personnels pour faire appliquer des peines de prison ferme.

Résultat : il y a tellement de retard dans l’exécution des peines que certaines prononcées en 2013 n’ont jamais été appliquées et sont désormais prescrites. Selon des agents au service de l’exécution des peines au tribunal de Bobigny, celles de 2014 devraient aussi passer à la trappe. Une note interne recommande fortement de faire appliquer les peines prononcées en 2016, puis 2015, etc.. Depuis le 1er avril 2016, 7 300 peines de prison fermes ont été prononcées à Bobigny.

Mikaël Livret