Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

98 pompiers franciliens en renfort face aux incendies dans le Sud-Est

26 juillet 2017 à 10h32 Par Mikaël Livret

98 sapeurs pompiers sont partis au chevet du sud de la France. À bord de 32 engins ils ont pris la route mardi depuis l’Essonne, le Val-d’Oise, la Seine-et-Marne et les Yvelines.

Ils partent lutter contre les incendies qui ravagent le sud de la France. Ce mardi, une colonne de 98 hommes et femmes a pris la route à bord de 32 engins. Ces soldats du feu viennent de l’Essonne, du Val-d’Oise, de Seine-et-Marne et des Yvelines.

«Vous partez à 98, revenez à 98 ! Vos collègues du sud de la France sont en souffrance, ils ont besoin de vous.» Les mots du colonel Eric Faure, président des sapeurs-pompiers de France, sont forts. Ce mardi soir, à 20 heures, la colonne de renfort est partie depuis l’Ecole départementale d'incendie et de secours de l'Essonne, à Fleury-Mérogis en direction d’Aix en Provence pour éteindre les incendies qui ravagent la région.

Au cœur de ces rangs d’engins, 29 pompiers et 10 engins sont originaire de l’Essonne. Prévenus dans l’après-midi, ils n’ont eu que quelques heures pour préparer leurs sacs. Ce qui n’est pas un problème pour les sapeurs-pompiers, habitués à être mobilisés dans l’instant.

Pour la plupart de ces hommes et femmes, professionnels ou volontaires, c’est une fierté de participer à la réussite d’une des interventions les plus difficiles de leur métier. Retour prévu dans 10 jours après une expérience bien différente des feux rencontrés au quotidien en Ile de France.

Là-bas, dans le sud-est, l’enfer rouge les attend. Ce mercredi matin, des moyens aériens sont mobilisés depuis 7 heures sur les hauteurs de Bormes-les-Mimosas où un incendie ravage les alentours depuis cette nuit.

Deux autres gros feux ont affecté le Var au cours des deux derniers jours. La situation était maîtrisée mercredi matin à La Croix-Valmer, près de la côte, en proie à un feu violent la veille qui a ravagé environ 500 hectares. En revanche, un nouveau bilan fait état de 1 600 à 1 700 hectares brûlés sur la commune d'Artigues, dans l'ouest du département du Var, où des renforts de pompiers sont attendus dans la journée. 

Depuis lundi, les feux ne cessent de se multiplier dans le sud-est de la France, sur le littoral méditerranéen, et en Corse, brûlant plus de 4.000 hectares en deux jours. Plus de vingt secouristes ont été blessés.