Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

À Bondy, on ne veut pas perdre l’hôpital

08 décembre 2017 à 10h28 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

L'hôpital Jean-Verdier de Bondy (Seine-Saint-Denis) sera-t-il démantelé ? C'est la principale préoccupation d'une partie de son personnel qui craint d’être avalé par le futur grand hôpital Nord de Saint-Ouen. Une intersyndicale a prévu une marche citoyenne ce vendredi après-midi.

Ce ne sera pas le premier service a déménagé. Déjà deux services ont été transférés à un autre hôpital (Avicenne à Bobigny), l'année dernière. Ces deux hôpitaux, avec celui René-Muret à Sevran font partie du même groupement hospitalier dénommé Paris Seine-Saint-Denis.

Désormais, ce sont les services d'hépatologie, de gastro-entérologie et celui d’hospitalisation et d’endocrinologie qui devraient rejoindre l’hôpital Avicenne de Bobigny d’ici 2019, révèle Le Parisien. D'autres pourraient ainsi suivre en 2024 selon le quotidien dans le cadre du projet du grand hôpital Nord de Saint-Ouen.

L'AP-HP dément tout projet de démantèlement

Selon un document relayé par Bondy-autrement.org, l'AP-HP aurait la volonté de proposer "une nouvelle offre de soins, innovante et couplée à une activité hospitalo-universitaire de proximité" et de maintenir le service des urgences.

Il serait même prévu de rénover ce service fin 2018 en y consacrant 8 millions d'euros. En revanche, le sort d'autres services reste flou. Tout juste est-il précisé l'objectif "de consacrer l'hôpital Jean-Verdier à des activités centrées sur la réponse aux besoins de santé de proximité".

Le personnel inquiet se mobilise. Une intersyndicale a prévu une marche citoyenne ce vendredi après-midi au départ de l'avenue du 14-Juillet à 14h30 en direction de la mairie de Bondy.