Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

A Paris, les terrasses éphémères seront payantes

27 avril 2021 à 10h45 Par Mikaël Livret
L'objectif de la mi-mai reste privilégié par l'exécutif pour une réouverture des terrasses.
Crédit photo : Joséphine Brueder / Ville de Paris

Après un an de pandémie et la dette qui s’envole, la mairie de Paris souhaite restaurer le droit de terrasse qui avait été levé et envisage très sérieusement de rendre payantes les extensions éphémères qui étaient gratuites.

Ouverture en vue. A Paris, la mairie autorise les extensions temporaires de terrasses comme à l’issue du 1er confinement, mais - parce qu’il y a un mais - ce ne sera pas gratuit à vie.

Les restaurateurs et cafetiers de la capitale devront s’acquitter d’une redevance à la ville pour continuer de les exploiter.

« Nous avons fait un gros effort depuis le début de la crise »

Le règlement des étalages et des terrasses (RET) va changer en juillet, avec à la clé la fin de la gratuité des extensions de terrasses éphémères. Elles avaient fleuri sur les places de stationnement à la sortie du premier confinement, en mai 2020.

La mairie de Paris avait alors délivré 9 800 autorisations aux professionnels (sur 15 247 demandes) qui avaient mobilisé près de 9 000 places de stationnement (sur un total de 146 000).

« Nous avons fait un gros effort depuis le début de la crise et les restaurateurs nous ont remerciés pour cette aide qui a permis de les sauver. Mais à partir de juillet, les terrasses et les extensions éphémères seront payantes et les tarifs seront harmonisés », affirme Olivia Polski, adjointe (PS) chargée du commerce à la mairie de Paris.