Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Abdeslam justifie les attentats du 13 novembre devant les juges

29 juin 2018 à 09h35 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Le seul terroriste encore en vie des attentats de novembre 2015 a de nouveau été interrogé par les juges d’instructions jeudi, à sa demande. Il a fait une déclaration dans laquelle il justifie les attentats de Paris.

À sa demande. Salah Abdeslam, dernier membre en vie des commandos terroristes du 13 novembre 2015 a finalement décidé de parler. C’est la sixième fois que Salah Abdeslam était entendu depuis sa mise en examen en France en avril 2016. S’il était jusque-là resté muet, cette fois il a parlé.

Dans ses déclarations au juge antiterrorisme, Salah Abdeslam « s’en remet à Allah avant de se lancer dans sa longue tirade […] pour justifier les attentats djihadistes ». Il interpelle également Emmanuel Macron, « dont la soif de puissance et de renommée appelle à faire couler le sang des musulmans ».

"Les musulmans se défendent contre ceux qui les attaquent !"

Le terroriste se serait ensuite adressé directement aux victimes : « Nous ne vous attaquons pas parce que vous mangez du porc, vous écoutez de la musique et buvez du vin, mais les musulmans se défendent contre ceux qui les attaquent ! » Il n’aurait en revanche répondu a aucune des questions du juge.

Le seul suspect encore en vie des attentats de Paris et de Saint-Denis avait fait du silence sa stratégie de défense. Il n’avait parlé qu’une seule fois depuis son interpellation pour dédouaner l’un de ses complices présumés.