Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Activité physique en extérieur : quelles règles après le 11 mai ?

30 avril 2020 à 14h42 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Les mesures de restriction seront assouplies le 11 mai concernent le sport en extérieur.
Crédit photo : Pixabay

Le ministère des Sports a dévoilé les mesures qui seront mises après le 11 mai pour la reprise des activités physiques.

Si l’activité sportive en extérieur est toujours possible pendant le confinement, elle est fortement restreinte depuis plusieurs semaines. A compter du 11 mai, les mesures vont s’assouplir, a annoncé ce jeudi 30 avril la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. Les nouvelles règles vont se baser sur les recommandations du Haut Conseil de Santé Publique.

Il sera possible de pratiquer une activité en extérieur :

  • Sans attestation
  • Sans limitation de durée
  • Avec 10 personnes au maximum
  • A moins de 100km de chez soi

Quelques consignes seront également à respecter : il sera interdit d’utiliser des vestiaires, et il faudra impérativement respecter une distance de 10 mètres minimum entre deux personnes pour les activités de cyclisme et course à pied, par exemple. Pour le tennis, le yoga ou encore le fitness en plein air, il est aussi demandé de maintenir une distance suffisante entre les participants.

De nombreuses activités seront encore interdites. Les sports collectifs, les sports de combat ou encore les sports en salle, qui ne permettent pas une distanciation, ne seront pas autorisés. Le ministère des Sports élabore actuellement une liste des disciplines concernées. Un point d’étape sera fait avant le 2 juin pour évaluer les modalités de reprise.

Pas d'exception pour les athlètes de haut niveau

Les sportifs professionnels sont soumis aux mêmes règles. Le ministère va élaborer un protocole médical et sanitaire avec les différentes fédérations et ligues pour la reprise des entrainements. La réouverture de l’INSEP et des CREPS est étudiée. Pour rappel, aucune compétition sportive n’est autorisée avant le mois d’août, y compris à huis clos. Les événements rassemblant plus de 5 000 personnes sur un même lieu sont également interdites jusqu’en septembre.