Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Affaire Théo : une expertise confirme une infirmité permanente

30 août 2019 à 09h53 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay

Le jeune homme avait été victime d’une interpellation musclée en février 2017 à Aulnay sous Bois (Seine-Saint-Denis). Pour la première fois, une expertise médicale établit que le jeune homme souffrira bien d’une infirmité permanente.

Il aura des séquelles à vie. Deux ans et demi après avoir subi une interpellation musclée à Aulnay-sous-Bois (en février 2017), Le Parisien révèle une nouvelle expertise médicale. Le document confirme que le jeune homme souffrira d’une infirmité permanente.

Les conséquences sur la vie du jeune homme sont dramatiques. Son taux d'incapacité est ainsi estimé à 20 % en raison principalement des conséquences intestinales. Il souffre désormais d'une « incontinence active ». Dans son rapport, que résume Le Parisien ce vendredi, l'experte en gastro-entérologie relève que Théo ne souffrait « d'aucun antécédent de traumatisme anal » et souligne que « les lésions sphinctériennes sont donc en relation certaine et direct avec [l'interpellation] ».  

Un procès aux assises ?

Ce handicap ne permettra plus à Théo de pratiquer le football. Sportif professionnel, il devra trouver un travail « adapté à sa situation ». Des conséquences psychologiques ont aussi été notées chez le jeune homme. Selon Le Parisien, Théo a confié au médecin ne plus avoir de vie sociale, passant ses journées à regarder la télévision chez ses parents. « Sans projet de formation », sujet à des insomnies, le jeune homme dit ne plus voir ses amis.

À la lumière de cette nouvelle expertise médicale, le juge d’instruction dans ce dossier pourrait renvoyer les 4 policiers accusés de violences devant la cours d’assises où ils pourraient risquer jusqu’à 15 ans de prison.