Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Angèle au coeur d’une polémique à cause de son tube « Balance ton quoi »

17 août 2020 à 13h55 Par A.L.
Angèle s'est retrouvée malgré elle au coeur d'une polémique sur les réseaux sociaux.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram © Angèle

Un tweet du site de paris sportifs Winamax puis une réponse de Marlène Schiappa a provoqué un véritable buzz sur les réseaux sociaux, incluant la chanteuse Angèle malgré elle. Explications.

Il y a quelques jours, Angèle a provoqué un véritable buzz sur Twitter, et ce bien malgré elle. En effet, tout est parti d'un tweet de Winamax évoquant la qualification de l’Olympique Lyonnais et du Paris Saint-Germain en demi-finales de la Ligue des champions. "On prend l’Europe on l’en**le à deux", a ainsi tweeté le site de paris sportifs. Si de nombreux internautes ont critiqué l'utilisation du verbe "en**ler", l'ancienne secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les hommes et les femmes et la lutte contre la discrimination, Marlène Schiappa, aujourd'hui devenue Ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, a tenu à montrer son désaccord avec le terme employé. "On peut, bien sûr, se contenter de répéter ce qu’on a toujours entendu. On peut aussi réfléchir à la portée de nos propos publics. Par exemple en lisant cet article", a-t-elle ainsi répondu en partageant le lien d'un article s’intitulant "On vous explique pourquoi “en**lé” est une insulte homophobe"

Angèle au coeur du débat

Très vite, de nombreux internautes ont voulu participer au débat provoqué par Marlène Schiappa. "Du coup, tu valides pas le refrain d’Angèle dans Balance ton quoi ?", a ainsi répondu un internaute à la politicienne, en référence à l’un des morceaux d'Angèle dans lequel elle chante : "Laisse-moi te chanter d’aller de faire en...". "Je veux bien comprendre que l’on puisse reprocher cette formulation néanmoins il faut que cela s’applique à tous, aux chanteurs (PNL), aux chanteuses (Angèle) et ainsi créer une vraie jurisprudence sur l’utilisation de ce terme", a rebondit un autre tandis qu'un troisième a déclaré : "Quand c’est Angèle la féministe qui nous dit d’aller nous faire enculer, là, ça passe ? C’est pas bien l’hypocrisie Marlène". 

Pourtant, le 10 août dernier, Angèle faisait fit son coming out sur Instagram devant ses 2,7 millions d'abonnés. La chanteuse belge s'affichait alors sur les rochers avec un t-shirt où il était inscrit "Portrait of women who love women" ("Portrait de femmes qui aiment les femmes" en français ndlr). "Au moins, c'est clair... enfin non pas claire, Marie", a alors écrit l'interprète de Balance ton quoi en légende suivi d’un emoji papillon, en référence au nom de l'élue de son coeur, la célèbre youtubeuse Marie Papillon.