Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Ariana Grande à l'AccorHotels Arena: de nombreux fans malgré le contexte

08 juin 2017 à 16h29 Par Rédaction

Attaque d'un policier dans le quartier de Notre-Dame, attentats de Londres et de Manchester. Malgré ce contexte de menace terroriste, les fans ont répondu présent au concert d'Ariana Grande ce mercredi soir à l'AccorHotels Arena.

Le dispositif de sécurité contrastait avec la joie des fans. Ce mercredi soir, les forces de l’ordre étaient déployées en nombre dans le sud-est de la capitale, autour de l’AccorHotels Arena. Ici où Ariana Grande reprenait sa tournée, interrompue le 22 mai par l’attentat de Manchester. Un rendez-vous qui s’est aussi déroulé moins d’une semaine après l’attentat de Londres. Mais aussi, chez nous, au lendemain de l’attaque d’un policier à Paris, sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame. Conséquence, le dispositif déployé ce mercredi autour de la salle de concert de Bercy était très important. Le boulevard de Bercy était en partie coupé et les forces de l’ordre armées patrouillaient, en plus des fouilles habituelles à l’entrée de la salle.

Un dispositif plus ou moins rassurant

Impossible de le louper en tout cas. « C’est même un peu trop » nous a confié Arnaud, qui accompagnait sa fille au concert ce mercredi soir. « Ceux qui ont un peu peur sont peut-être rassurés. Mais il ne faut pas non plus tomber dans la schizophrénie et mettre des policiers partout. Sinon, on tombe dans la peur et là ils auront gagné ». Une menace terroriste omniprésente, même si Manuella préfère ne pas y penser, par crainte de « perturber l’ambiance et changer l’état d’esprit de la soirée ». Et si certains ont pensé à ne pas venir, Ahmed n’a lui pas hésité une seule seconde : « il faut continuer à aller voir des concerts. Donc j’ai répondu présent ».

Après le show, l’insouciance

Après le concert en revanche, la crainte s’était envolée. Alors comment les spectateurs l’ont-ils ressenti ? « Au moment où elle s’est mise à chanter One Last Time par rapport à l’attentat de Manchester, Ariana Grande avait la voix tremblante. On sentait l’émotion chez elle ». Et au final à l’image de Sabrina, beaucoup retiendront un « gros show, très sympa et avec de l’ambiance ».

 Ariana Grande à l'AccorHotel Arena ce mercredi soir.

Virgil Bauchaud