Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Attentat de Manchester : la Tour Eiffel sera éteinte ce soir

23 mai 2017 à 18h24 Par Rédaction

La nuit dernière, Manchester a connu une attaque terroriste faisant 22 morts et 60 blessés. Pour rendre hommage aux victimes, Paris éteindra la Tour Eiffel, ce soir à minuit.

22 morts et 60 blessés, voilà le dernier bilan tragique de l'attaque à l'Arena de Manchester lors du concert d'Ariana Grande hier soir. L'État Islamique a revendiqué l'attaque. Un homme de 23 ans a été arrêté.

Les personnalités prennent la parole dans le monde entier, tout comme les hommes et femmes politiques qui condamnent avec la plus grande fermeté l'attentat de Manchester qui bouleverse aux quatre coins de la planète. La Reine Elizabeth II a condamné un « acte barbare » dans un communiqué. Emmanuel Macron, de son côté, a pris la parole depuis l'ambassade du Royaume-Uni aujourd'hui, « C'est toute l'Europe libre qui a été attaquée ». En Angleterre, les différents partis en pleine campagne, ont décidé de tout suspendre pour le moment afin de respecter le deuil des familles et du pays, sous le choc.

En France, la Tour Eiffel sera dans l'obscurité ce soir, en signe de deuil. Ce n'est pas la première fois, le monument historique, le symbole de Paris était déjà dans le noir après les attentats du 13 novembre 2015. C'était aussi le cas en soutien aux habitants d'Alep en décembre dernier, mais aussi plus récemment en hommage aux victimes des attentats de Londres, Saint-Petersbourg et Stockholm.

À partir de minuit, la Dame de Fer sera éteinte.

«Paris rendra ce soir hommage aux victimes, en éteignant symboliquement la Tour Eiffel à partir de minuit. Car en visant Manchester, les terroristes ont aussi voulu s'attaquer aux valeurs communes qui sont les nôtres : notre attachement indéfectible à la démocratie, à la liberté, à l'humanisme et au vivre-ensemble», précise un communiqué de la maire de Paris. Anne Hidalgo a précisé que les concerts et les manifestations qui étaient prévues à Paris dans les prochains jours seraient "bien entendu maintenus".