Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Avicii : le père du DJ se confie sur le suicide de son fils

04 juillet 2019 à 12h50 Par A.L.
Crédit photo : Avicii

Avicii avait-il l'intention de se suicider ? Le père du DJ international prend la parole sur le décès tragique de son fils.

Le 20 avril 2018, le DJ Avicii était retrouvé mort à Mascata, la capitale du Sultanat d'Oman, où il passait des vacances entre amis. Rapidement, la thèse du suicide était confirmée et les médias dévoilaient les circonstances de sa mort : diverses mutilations effectuées avec un tesson de bouteille sur le cou et les poignets. L'annonce de son décès avait provoqué une vive émotion au sein de sa communauté de fans, mais également auprès des artistes de la scène électronique comme David Guetta, Calvin Harris, Zedd ou encore DJ Snake. Aujourd'hui, plus d'un an après ce tragique évènement, le décès de l'artiste suédois est encore dans tous les esprits. Son père, Klas Bergling, s'est récemment confié sur les multiples facteurs qui ont mené à la mort de son fils au cours d'une interview accordée à CNN. 

Avicii ne se serait pas suicidé intentionnellement

Selon le père du compositeur de Wake Me Up, le geste désespéré de son fils traduisait un profond mal-être mais qui n’était pas "planifié". "Notre théorie est qu'il n'a pas planifié son suicide, c'était comme un accident de la route. Tant de choses sont arrivées et ça l'a mis hors de contrôle. Lorsqu'il traversait une mauvaise passe, il m'appelait. Toujours. On a beaucoup parlé de ses pensées sur la vie, sur la médiation, sur l'amour... Nous avions de longues discussions, une fois, elle a duré plus d'une heure, près de l'océan", a expliqué l'homme à la chaîne britannique. "Si vous êtes heureux ou extrêmement heureux, vous n'êtes pas loin de devenir malheureux... Des petites choses peuvent vous faire sentir triste ou perturber votre équilibre. Je pense que c'est ce qu'il s'est passé. En tant que DJ ou artiste, il faut faire tant de choses qu'on n'a pas envie de faire. À la fin, ça bouffe une partie de vous. Ça demande beaucoup d'efforts : voyager, attendre dans les aéroports, rester éveillé tard", a-t-il poursuivi.

Si pour ce dernier, les circonstances de la mort d'Avicii restent troubles, les bénéfices des ventes de l'album posthume de l'artiste, intitulé Tim et sorti le 6 juin dernier, sont reversés à la Fondation Tim Bergling, qui aide à la prévention contre le suicide.