Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bars et restaurants parisiens : faudra-t-il bientôt donner ses coordonnées ?

06 août 2020 à 16h30 Par Bertrand Loppin
Des fiches de renseignement à remplir dans les bars et les restaurants.
Crédit photo : Pixabay

Les bars et restaurant de la capitale pourraient être amenés à collecter vos coordonnées. Cette mesure a pour objectif de retrouver des personnes qui ont été en contact avec un patient atteint par le coronavirus.

Alors que le port du masque en extérieur devrait devenir obligatoire dans certaines zones de Paris et de la petite couronne, une autre mesure pourrait aussi être mise en place prochainement par la mairie de Paris. Ainsi, les clients qui se rendent dans un bar ou un restaurant pourraient être sollicités pour remplir une fiche de renseignements. Ils seraient amené à indiquer leur nom, prénom, mail, adresse, téléphone et heure d’arrivée. Ces fiches permettraient ensuite de les recontacter au cas ou l’un d’entre eux serait infecté par le coronavirus. Il serait alors possible de retrouver rapidement toutes les personnes qui auraient été en contact avec un patient et de les inviter à passer des tests de dépistage. 

Cette mesure est actuellement mise en place en Allemagne. Là bas, ce dispositif est obligatoire pour tous les professionnels de la restauration. Mais du côté des propriétaires de bars et de restaurants parisiens, l’éventuelle mise en place de ce dispositif reçoit un accueil mitigé et peu enthousiaste. La plupart dénoncent une charge de travail supplémentaire qui n’est pas de leur compétence. Ils s’inquiètent également du fait que beaucoup de clients risquent de refuser en considérant que cette fiche de renseignements est une atteinte à leur vie privée.

Face à ses objections, la mairie de Paris pourrait tout de même mettre en place cette mesure, mais sans la rendre obligatoire. Les clients resteraient libres de remplir ou nom les fiches. Le dispositif ne s’appliquerait que dans les établissements volontaires. A noter, en Île-de-France, ce type de mesure a été mise en place à la piscine municipale de Montereau-Fault-Yonne.