Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Brétigny : un tiers des pompiers contaminé par la Covid-19

11 janvier 2021 à 11h00 Par Mikaël Livret
Le centre de secours de Brétigny-sur-Orge (Essonne) tourne au ralenti.
Crédit photo : Common Wikimedia

Un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) extraordinaire se tient ce lundi 11 janvier.

Le centre de secours de Brétigny-sur-Orge tourne au ralenti. 19 sapeurs-pompiers sont en arrêt de travail pour cause de Covid-19 sur un effectif total de 53. Le début de la contamination remonte au 30 décembre dernier. L'alerte est donnée dès le lendemain par l'agent concerné, selon Le Parisien. Le nombre de cas positifs s’est ensuite multiplié à vitesse "grand V". Le 6 janvier, neuf personnes sont diagnostiquées positives au Covid-19. Ce dimanche, 13 cas positifs et 6 cas contact sont recensés.

"Dès le week-end du 1er au 3 janvier, des mises à l'isolement et des congés maladie ont été décrétés", assure la direction dans les colonnes du quotidien régional. Dans les jours qui suivent, "un dispositif de désinfection et de ventilation systématique deux fois par jour a été mis en place. Les locaux ont également été interdits aux personnes extérieures au centre et une limitation des échanges avec les autres structures du Sdis a été décidée."

Un soldat du feu est notamment dans le viseur de ses supérieurs

Ce n’est pas l’avis de Jean-Christophe Cantot, secrétaire adjoint à la CGT du Sdis de l'Essonne. "Quand le cas a été avéré, le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) n'a pas mis le personnel à l'isolement. Petit à petit, tout le monde a été contaminé."

Un soldat du feu est notamment dans le viseur de ses supérieurs. "Un des pompier est venu prendre sa garde avec les symptômes de la Covid-19, peste dans le journal le président du Sdis 91, Dominique Echaroux (SE). C'est de l'inconscience totale. Nous nous réservons le droit de prendre des mesures disciplinaires contre lui. Les consignes sont claires, le port du masque est obligatoire dans les casernes."

La direction du Sdis annonce qu'une désinfection complète des locaux et des équipements de Brétigny-sur-Orge est en préparation.