Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

« C’est l’histoire de la viiiie » : un babouin reproduit une scène du Roi Lion avec un lionceau (vidéo)

05 février 2020 à 19h00 Par A.L.
Le babouin s'est occupé du lionceau comme si c'était le sien.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram @kurtsafarico

Cette histoire rappellera de jolis souvenirs aux fans de Disney ! Ce samedi 1er février, un guide touristique a filmé un babouin portant dans ses bras un lionceau, lors d'un safari organisé dans le Kruger National Park, en Afrique du Sud. Une scène qui n'est pas sans rappeler la célèbre présentation de Simba dans le dessin animé du Roi Lion.

Entre la fiction et la réalité, il n'y a qu'un pas... En effet, un babouin et un lionceau ont recréé sans le vouloir un passage mythique du dessin animé de Disney, Le Roi Lion. Cette scène devenue virale sur les réseaux sociaux a été immortalisée le 1er février dernier par Kurt Schultz, un guide touristique de safari au Kruger National Park en Afrique du Sud. Sur les images, on peut ainsi découvrir le primate attraper le petit lion avant de grimper sur un arbre et s'en occuper comme si c'était son propre enfant, à l'image de la scène du film où Simba est présenté, dans les airs, au reste du troupeau. "Le babouin toilettait et s’occupait du lionceau comme si c’était un jeune babouin", a raconté le guide à l’agence Associated Press.

Voir cette publication sur Instagram

BABOON & LION CUB VIDEO

Une publication partagée par Kurt Safari (@kurtsafarico) le

Mais voilà. Si la séquence a fait le tour de la toile, elle est en réalité moins mignonne qu'elle n'en a l'air. Et pour cause... Le guide ne sait pas ce qu'est devenu le lionceau par la suite, même si la nature est rarement clémente et ne se termine pas en conte de fée comme dans les dessins animés. "C’est normal pour un troupeau de babouins de tuer de jeunes léopards et lions. Cependant, après vingt ans en tant que guide, c’est la première fois que je vois un babouin nourrir et prendre soin d’un jeune lion", a expliqué Kurt Schultz. "La troupe de babouins était grande et un lion n’aurait pas pu récupérer son petit. La nature est souvent cruelle. Les lionceaux représentent un danger pour les babouins quand ils sont plus vieux", a continué le guide, ajoutant : qu'il ne donnait "guère d'espoir au lionceau qui semblait déjà déshydraté et épuisé". Comment se termine l'histoire ? On ne le sait pas. Je suis parti de la zone quand d’autres véhicules sont arrivés pour leur laisser la place d’observer, a confié le guide. Plus tard, en revenant sur les lieux, Kurtt Schultz n’a vu aucun signe de présence : ni du jeune lion, ni des babouins.