Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Camélia Jordana entonne un chant gospel en mémoire de George Floyd (vidéo)

11 juin 2020 à 11h55 Par A.L.
Camélia Jordana a rendu hommage à George Floyd avec la chanson "We shall overcome".
Crédit photo : Capture d'écran Instagram @cameliajordana

Alors que Camélia Jordana a récemment fait polémique suite à ses propos sur la police française, la chanteuse française a entonné le chant gospel "We shall overcome" lors d'une manifestation en hommage à George Floyd, ce mardi 9 juin place de la République à Paris.

"Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j’en fais partie (...) des hommes et des femmes se font massacrer (par la police -ndlr) quotidiennement en France, pour nulle autre raison que leur couleur de peau", déclarait le 23 mai dernier Camélia Jordana sur le plateau de l'émission de France 2 On n’est pas couché. Depuis, ses propos n'en finissent pas de réagir. Condamnés par les syndicats de police et par le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, ils sont sources de débats houleux sur les plateaux de télé ou sur les réseaux sociaux. Lynchée par certains qui affirment qu'elle a fait preuve d'une grande bêtise en déclarant cela, Camélia Jordana assume ses convictions et était donc une nouvelle fois présente pour rendre hommage à George Floyd et manifester contre les violences policières ce mardi 9 juin.

C'est lors de cette manifestation que la chanteuse française, accompagnée des chanteuses Pomme, Sandra Nkaké et Jeanne Added, a repris en cœur le chant gospel "We shall overcome" ("Nous vaincrons", ndlr) devant la foule venue se réunir place de la République à Paris. 

Un morceau extrêmement symbolique qui est devenu, depuis 1960, l'hymne de la bataille pour les droits civiques. Néanmoins, l'origine de cette chanson remonte au 19ème siècle avec les chants des églises afro-américaines. "Nous vaincrons, nous vaincrons, nous vaincrons un jour, oh au fond de mon cœur j'y crois, nous vaincrons un jour", martèle la chanson. Le jour même de la manifestation, George Floyd était inhumé à Houston, au Texas.