Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Canicule en Ile-de-France : conseils et conséquences

19 juin 2017 à 19h56 Par Rédaction

La vague de chaleur fait suffoquer l'Ile-de-France. Paris et sa petite couronne restent en vigilance orange canicule. Une météo qui a ses conséquence dans le quotidien des franciliens, obligés de s'adapter.

L’été n’arrivera officiellement que ce mercredi 21 juin. Mais déjà, l’ambiance est plus qu’estivale en Ile-de-France. Dès ce dimanche, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et Paris avaient été placés en alerte orange canicule par Météo France. Une vigilance maintenue et désormais en vigueur au moins jusqu’à ce mardi matin. Et il y a de fortes chances pour qu’elle se prolonge encore. Mercredi, le mercure affichera 34° à Plaisir, 35° à Meaux. Jeudi sera la journée la plus chaude de la semaine, avec 36° attendus à Créteil.

Une chaleur et ses conséquences

Sur le rail d’abord, où la chaleur risque d’impacter le trafic de certains RER et Transiliens. Le matériel surchauffe et risque de se déformer. Les trains sont donc obligés de ralentir. Dimanche par exemple sur le RER E, le plan transport a été adapté en conséquence.

Des conséquences aussi sur notre consommation d’eau. Depuis la fin de semaine dernière, un arrêté de la préfecture du Val d’Oise limite l’usage de l’eau. Le lavage des véhicules chez soi et le remplissage des piscines privées sont notamment interdits. Dans les Yvelines, certaines communes sont aussi appelées à faire attention.

Les conseils des franciliens pour rester frais

Et pourtant, de l’eau, il faut en boire en quantité ! C’est ce que fais Sofia, qui rappelle qu’il faut « bien s’hydrater. Boire beaucoup, un litre, deux voire même plus. C’est très important en ce moment ». Cette francilienne qui connaît par cœur les bons réflexes en cas de canicule : « rester à l’ombre, éviter de sortir entre midi et 16h si on ne travaille pas. C’est là que le soleil est le plus présent dans la journée ». D’autres souffrent de la chaleur la nuit également ! Comme Yastène, qui n’a pas pu dormir dans la nuit de dimanche à lundi : « Je n’ai pas de clim ni de ventilo, c’est insupportable ».