Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Cannes 2018 : la Palme d'or pour "Une Affaire de famille" de Kore-Eda Hirokazu (vidéos)

19 mai 2018 à 20h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Le Pacte

Le festival de Cannes 2018 a donné son palmarès et c’est "Une Affaire de famille" de Kore-Eda Hirokazu qui remporte la Palme d’or. Retour sur les grands gagnants de cette quinzaine.

L’édition 2018 du festival de Cannes est maintenant clôturée après 15 jours de grandes émotions. Entre la puissance de la montée des marches de 82 femmes pour défendre l’égalité des sexes et des projections plus légères comme celle de Solo de Ron Howard, l’évènement n’en a jamais oublié de saluer l’humanité du septième art. Découvrons les heureux gagnants de cet évènement exceptionnel.

Un palmarès qui salue la diversité

La Palme d’or revient à Une affaire de famille du réalisateur japonais Kore-eda Hirokazu.

Le Grand prix, lui, est attribué au réalisateur américain Spike Lee pour BlacKkKlansman. Premier prix cannois pour cette légende de la lutte contre le racisme.

Le prix du jury est décerné à Capharnaüm de la libanaise Nadine Labaki.

Exceptionnellement, pour la première fois de l’histoire du festival, une Palme d’Or spéciale est attribué à Jean-Luc Godard, qui présentait son film Le livre d’image.

Le prix de la mise en scène revient au cinéaste polonais Pawel Pawlikowski, pour le long-métrage Cold War


Le prix de l’interprétation féminine est décerné à Samal Yeslyamova pour son rôle dans le film Ayka, réalisé par le Russe Sergey Dvortsevoy.

Le prix d'interprétation masculine, remis par le fantasque acteur italien Roberto Benigni, est attribué à son compatriote Marcello Fonte pour le film Dogman de Matteo Garrone.

Le prix du scénario est partagé par, comme l’année dernière, entre deux films : Heureux comme Lazzaro, d’Alice Rohrwacher et 3 Faces, de Jafar Panahi, ​coscénariste du film avec Nader Saeivar.

La Caméra d’or, quant à elle, est attribuée à Girl de Lukas Dhont, présenté dans la section Un certain regard.