Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

CDG Express : les travaux partiellement annulés à cause d’oiseaux !

10 novembre 2020 à 15h00 Par Maud Tambellini
Crédit photo : pixabay

Le tribunal administratif de Montreuil a annulé partiellement l’arrêté autorisant les travaux pour la liaison ferroviaire CDG Express. En cause ; des espèces protégées d’oiseaux !

À l’origine du projet CDG Express ; cette liaison ferroviaire directe entre Paris gare de l’Est et l’aéroport de Roissy devait entrer en service pour les Jeux Olympiques de Paris de 2024 afin de faciliter les déplacements des visiteurs.

Le projet avait alors été classé comme projet d’intérêt général et les travaux autorisés ; malgré la présence d’espèces protégées sur le chemin, notamment d’oiseaux.

C’est justement cette notion « d’intérêt général » qu’a remis en cause le tribunal administratif de Montreuil ; annulant partiellement l’arrêté autorisant les travaux. En effet, l’horizon d’une mise en service a entre-temps été repoussée à 2025. En prime en raison de la crise sanitaire, le trafic aérien a fortement baissé et il est difficile de prévoir une reprise durable à ce jour.

Le tribunal administratif de Montreuil a donc annulé l’autorisation de travaux sur les zones où se situent des espèces protégées, notamment d’oiseaux. En revanche les travaux peuvent se poursuivre ailleurs. Et les porteurs du projet ont aussi déjà indiqué réfléchir à des adaptations possibles pour les chantiers annulés. Le CDG Express serait donc encore en bonne voie ; malgré une forte opposition locale, notamment du maire de Mitry-Mory, d’élus écologistes et d'associations d'usagers du RER B.