Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Champigny : ouverture du procès des organisateurs du Nouvel An qui avait dégénéré

10 septembre 2018 à 11h25 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay

Trois hommes impliqués dans l’organisation illégale d’une soirée de la Saint-Sylvestre 2018 sont jugés à Créteil (Val-de-Marne). Ils sont poursuivis, entre autres, pour mise en danger de la vie d’autrui. Lors de cette soirée, deux policiers avaient été passés à tabac.

Les images avaient choqué. Deux jeunes de 22 et 25 ans, soupçonnés d'être les organisateurs de la soirée illégale à Champigny-sur-Marne, comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne). Un pasteur évangélique de 59 ans est lui aussi sur le banc des prévenus. Il est accusé de leur avoir prêté la salle, alors que le lieu n’avait aucune autorisation pour recevoir du public. Les trois hommes sont poursuivis notamment pour « mise en danger de la vie d’autrui ».

Lors du réveillon 2018, près de 800 personnes étaient venues faire la fête dans un hangar de Champigny qui ne pouvait en contenir que 200. La queue s’est étire dans le froid et la soirée a dégénéré. Les forces de l’ordre sont intervenues mais l’un des équipages a été séparé. Un capitaine de police s’est fait casser le nez alors qu’une jeune gardienne de la paix a été tabassée. Les images de cette policière à terre, rouée de coups, avaient suscité l’indignation.

Dans cette affaire, onze personnes soupçonnées d’avoir frappé les policiers, d’avoir filmé la scène ou de ne pas leur avoir porté secours ont été mises en examen en avril. Elles doivent être jugées lors d’un autre procès.