Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Coronapistes : les voitures ne reviendront pas rue de Rivoli

16 septembre 2020 à 15h30 Par Maud Tambellini
Crédit photo : wikipedia

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé ce mercredi que les pistes cyclables créées dans la foulée du déconfinement, surnommées « coronapistes », deviendraient permanentes. Les voitures ne reviendront pas rue de Rivoli.

50 kilomètres de pistes cyclables temporaires ont été créées à Paris au sortir du confinement. Leur objectif principal était d’éviter un retour massif dans les transports en commun.

Mais selon la maire de Paris Anne Hidalgo, l’expérience a surtout montré «  qu’il y a vraiment beaucoup d’usagers et que le vélo est vraiment devenu à Paris un moyen de transport domicile-travail. En plus ça aide à faire baisser la pollution ».

Anne Hidalgo a donc annoncé que ces « coronapistes » allaient devenir permanentes. Notamment rue de Rivoli, longue de près de 3 kilomètres, qui traverse le cœur de la capitale. L’artère est actuellement séparée entre la voie cyclable et une voie réservée aux bus, aux taxis et à certains véhicules prioritaires. Les véhicules de particuliers ne reviendront donc pas rue de Rivoli a précisé Anne Hidalgo.