Insolite

Coronavirus : il fleurit les tombes de sa commune au lieu de jeter les invendus

25 mars 2020 à 11h45 Par A.L.
L'initiative de Romain Banliat a été saluée sur la toile.
Crédit photo : Capture d'écran Facebook - Végétal Banliat

En cette période de confinement, les gestes solidaires ne cessent de se multiplier dans le pays. Romain Banliat, un pépiniériste dont l'activité s'est arrêtée brutalement à cause du Covid-19, a décidé d'aller fleurir les tombes de son village au lieu de jeter ses invendus.

Romain Banliat a le coeur sur la main et de belles idées. Ce jeune pépiniériste installé à Plerguer près de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) a préféré fleurir les tombes du cimetière de sa commune plutôt que de jeter ses invendus. En effet, le jeune homme a dû arrêter son activité brutalement dès le premier jour du confinement ordonné par le gouvernement pour lutter contre la pandémie du Covid-19. Dans l'impossibilité de pouvoir vendre ses fleurs à ses clients habituels, Romain s’est donc retrouvé avec un important stock. Ce dimanche 22 mars, le gérant a donc pris l'initiative de charger son camion de livraison et d’aller fleurir le cimetière de sa commune.

500 compositions florales sur les tombes

"J'avais entre 400 et 500 plants en stock. Dans quinze jours, ces fleurs seront invendables", a indiqué le jeune homme au Télégramme. "Les marchés sont annulés, mon magasin est fermé. Alors, sachant que les familles, dont certains sont mes clients, ne pourront pas se recueillir en ce moment, je me suis permis de fleurir les tombes. Je pense que dans des moments comme ceux-là, il faut être vraiment solidaire", a-t-il confié.

Une belle initiative postée sur sa page Facebook qui a récolté pas moins de 300.000 likes, plus de 85.000 commentaires et 154.000 partages. Bravo !!