Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

COVID : Seulement 13 patients évacués en Île-de-France, Jean Castex à Melun cet après-midi

25 mars 2021 à 13h30 Par Lucas Pierre
L'accord des familles et l'instabilité des malades freine généralement les évacuations sanitaires.
Crédit photo : CC0

Les évacuations sanitaires depuis l’Île-de-France sont toujours à la traîne. Après la centaine de transferts annoncée par le gouvernement, on découvre que moins d’une quarantaine de patients ont été évacués dans le pays. Le Premier ministre, Jean Castex, se rend à Melun dans l’après-midi.

C’était l’une des annonces choc du gouvernement. À la veille du « reconfinement » de l’Île-de-France et de huit départements à l’échelle nationale, des centaines d’évacuations sanitaires devaient se dérouler depuis la région parisienne. Une mesure visant à alléger la pression sur les hôpitaux franciliens extrêmement haute aujourd’hui, le nombre d’entrées en hôpital et en réanimation dépasse celui du premier confinement.

Seulement, à ce jour, on apprend qu’entre le 13 et le 23 mars, 38 patients ont été évacués de leur région… dans tout le pays ! Bien loin de la centaine annoncée par Gabriel Attal donc. Depuis l’Île-de-France, ce sont 13 personnes qui ont pu être transférées vers les hôpitaux d’autres régions. Deux causes : d’abord, trop peu de patients Covid se trouvent dans un état assez stable, permettant le transfert. Et la plupart des familles s’oppose à ce que leurs proches ne soient plus près d’eux.

Jean Castex à Melun dans l’après-midi

Peu d’évacuations pour une situation sanitaire en très forte dégradation en Île-de-France. Dans la région, le taux d’incidence atteint des sommets avec 560 cas pour 100 000 habitants. En Seine-Saint-Denis, département particulièrement touché par la crise épidémique, ce taux dépasse même les 700 cas pour 100 000 habitants.

C’est dans ce contexte que le Premier ministre, Jean Castex, se rend dans l’après-midi à l’hôpital de Melun (Seine-et-Marne). Le chef de l’exécutif doit rendre visite aux services de réanimation et aux urgences. 37 patients y sont actuellement admis en soins critiques. Rien que dans la commune, ce sont, au total, 301 personnes qui ont perdu la vie à cause de la Covid-19 depuis le début de l’épidémie.