Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Rédaction

Critair, Navigo, RER : les changements transports cet été en Ile-de-France

28 juin 2017 à 16h23 Par Rédaction

Sur les routes comme sur le rail, de nombreux changements vont bouleverser votre quotidien en Ile-de-France. De la vignette Critair obligatoire à la hausse du passe Navigo, zoom sur toutes les mesures à savoir.

La lutte contre la pollution s’intensifie sur les routes
- Attention si vous n’avez pas votre petite pastille colorée sur votre pare-brise ! Dès ce 1er juillet, vous pourrez vous prendre une amende de 68€ ! C’est en effet à partir de ce samedi que la vignette Critair devient obligatoire dans la capitale et 69 communes de proche banlieue. Et que ce soit cas de pic de pollution ou non ! 


- Et ce n’est pas tout ! Avis aux propriétaires de véhicules un peu plus anciens. Pour rappel à partir de ce 1er juillet aussi, les véhicules avec une pastille Critair numéro 5 seront interdits dans Paris, la journée (8h-20h) en semaine. Il s’agit des véhicules diesel immatriculés avant le 1er janvier 2001.

Sur le rail, de nombreux changements
- Pour ceux qui ne pourront plus venir dans Paris en voiture, mauvaise nouvelle si vous voulez vous rabattre sur les transports en communs. Dès ce 1er aout, le passe Navigo augmentera. Il passera à 75€20 par mois, contre 73€ aujourd’hui. La hausse vient d’être votée ce mercredi par Ile-de-France mobilité (ancien STIF).

- Et avec votre Navigo, vous ne prendrez plus les RER mais les « Trains ». Ne dites donc plus « RER A » mais « Train A » par exemple. Si le changement de nom sera progressif, il sera officiel dès ce mois de juillet. Ce samedi 1er juillet, le T11 entre Épinay et Le Bourget sera inauguré. « Le Tram 11 ne devrait pas être en correspondance avec les RER B ou C, mais avec le Train B ou le Train C », révélait La Lettre du Cheminot.

- Enfin, la RATP a décidé de poursuivre et d’amplifier l’expérimentation des chiens renifleurs, jusqu’au 30 novembre. Objectif ? Réduire les interruptions de trafic en cas de présence de bagage abandonné.

Virgil Bauchaud