Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Déménagement chaotique pour le collège pollué de Vincennes

20 novembre 2017 à 10h11 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Capture d'écran Google maps - Collège Saint-Exupéry Vincennes (Val-de-Marne)

Il ne faut pas trainer. Plus de 650 élèves du collège Saint Exupéry de Vincennes devront avoir plier bagage demain. La présence de trichloroéthylène, classé comme cancérogène, a été découverte à des taux inquiétants dans 70% de l’établissement.

Pas de temps à perdre. Prévenus en urgence la semaine dernière (lundi), les parents d'élèves ont appris que leurs enfants scolarisés au collège Saint-Exupéry de Vincennes (Val-de-Marne) devraient quitter l'établissement mardi 21 novembre. Une réunion entre parents, professeurs et académie a toutefois permis d'avancer sur le dossier. Car depuis des jours, c’est l’incertitude sur l’endroit ou vont être dispatchés les élèves.

Les premières propositions n’avaient pas vraiment convaincu

L’accueil des 6e devrait se faire au collège Offenbach de Saint-Mandé (Val-de-Marne). Pour ce qui concerne les élèves des autre niveaux, trois options sont envisagées : l’INSEP, les locaux de l'AFPA de Montreuil (Seine-Saint-Denis) et le lycée Paul-Valéry (12e arr). La décision définitive devrait être prise ce lundi. Il faut dire que les premières propositions n’avaient pas vraiment convaincu l’assistance des parents d’élèves. Le département avait d’abord annoncé un déménagement vers un collège inoccupé de Vitry-sur-Seine pour un mois, avant un autre à Saint-Maur-des-Fossés jusqu'à la fin de l'année scolaire. 

Cette solution transitoire a été rejetée en bloc par nombre de parents d'élèves. Beaucoup ont d’ailleurs gardé leurs enfants à la maison faute de mieux. Les enfants seraient emmenés en car scolaire à Vitry mais avec les embouteillages, ce qui pourrait représenter au minimum 2h-2h30 de trajet en bus par jour. Quant à la solution de Saint-Maur-des-Fossés, à 15 minutes de Vincennes via le RER A, elle ne satisfait pas non plus les parents, pas prêts à laisser leurs enfants de 11-12 ans faire le voyage seuls. 

Maintenir la pression 

Les parents d'élèves organisaient une marche dans Vincennes ce samedi. Le rassemblement avait lieu en direction la mairie pour maintenir la pression. Deux cents personnes ont défilé pour réclamer une solution pérenne à la fermeture de l'établissement scolaire. Un collège modulaire devrait être construit en remplacement à Vincennes pour la rentrée prochaine, explique Evelyne Rabardel, vice-présidente du conseil départemental.

Une usine de fabrication d'oeillets métalliques

Dévolus à l'éducation depuis les années 1970, les bâtiments abritaient auparavant une usine fabriquant des oeillets métalliques. Selon une étude de l'ARS, la situation ne représente pas une "urgence sanitaire" - pas besoin d'envoyer les collégiens se faire examiner par des médecins - mais requiert tout de même un déménagement express pour ne pas "poursuivre l'exposition" des élèves "à ces solvants", selon l'Agence régionale de Santé (ARS).

Présence de trichloroéthylène, classé comme cancérogène

C'est à la faveur d'études pour préparer des travaux dans le collège que la présence de trichloroéthylène, classé comme cancérogène, a été découverte à des taux inquiétants dans 70% du collège. Elle a été mesurée à 213 mg/m3 dans le réfectoire et entre 20 et 50mg/m3 dans les classes, alors que "le taux repère pour un air de bonne qualité est de 2mg par m3", a précisé l’ARS d’Ile-de-France. "Au dessus de 10mg par m3, on a six mois pour revenir à 2mg".