Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Drogue, prostitution... : Mariah Carey se confie sur son enfance (vidéo)

25 septembre 2020 à 17h50 Par A.L.
Mariah Carey s'est confiée au micro d'Oprah Winfrey.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram

Il y a quelques jours, Mariah Carey s'est confiée à Oprah Winfrey à l'occasion de la sortie de son autobiographie prévue le 29 septembre prochain. L'occasion pour la chanteuse de faire de douloureuses confidences sur son enfance.

Le 29 septembre prochain sortira The meaning of Mariah Carey, l'autobiographie de la célèbre chanteuse américaine. En attendant que ses fans découvrent ses plus lourds secrets, la diva est revenue sur douloureux passé dans l'émission de Oprah Winfrey, The Oprah conversation, visionnable sur Apple TV. À cette occasion, Mariah Carey en a ainsi profité pour avouer qu'elle était le souffre douleur de ses frères et soeurs, notamment de sa soeur aînée, Alison, qui l'aurait droguée avec du Valium et de la cocaïne, lui aurait infligé de terribles brûlures, et aurait tenté de la vendre à un proxénète.

"J’ai été abandonnée"

“Nous ne nous connaissons même pas vraiment... Nous n’avons pas grandi ensemble, c’est comme ça. Comme ils avaient déjà leurs vies au moment où je suis arrivée au monde, ils avaient déjà été endommagés, à mon avis (...) J’ai été abandonnée dans ce monde et je me sentais littéralement comme une étrangère au sein de ma propre famille, a expliqué la star à Oprah, expliquant avoir été traumatisée par son "ex-frère" et son "ex-sœur", Morgan (60 ans), et Alison (57 ans). Quoiqu'il en soit, Mariah Carey veut aujourd'hui aller de l'avant. "J’ai essayé d’être juste (en écrivant ses mémoires). (…) Quand vous réussissez, vous devenez une cible, vous devenez vulnérable. Mais je n’en serais pas arrivée là si on ne m’avait pas fait toutes ces choses, si je n’avais pas été traînée dans la boue, si je n’avais pas été traitée par certaines personnes comme un distributeur de billets avec une perruque sur la tête", a-t-elle déclaré.

"Ils ont grandi avec l'expérience de vivre avec un père noir et une mère blanche ensemble en tant que famille et je vivais pour la plupart du temps avec ma mère, ce qu'ils considéraient comme plus facile, mais en réalité, ce n'était pas le cas. Ils ont toujours pensé que ma vie était facile", a-t-elle ajouté, précisant "Aujourd'hui, le métissage est à la mode, mais, à l'époque de mes parents, c'était compliqué. Ma mère a grandi dans le Middle West influencé par la culture irlandaise catholique. Ses parents ont caché son union avec un Noir, ils ne voulaient pas avoir à montrer les photos de la cérémonie aux amis".

"Il m’a fallu beaucoup de temps avant d’avoir le courage d’écrire sur ma vie. Je veux raconter une histoire qui comprend mes hauts et mes bas, mes triomphes et mes traumatismes, mes échecs et mes rêves: des choses qui m’ont façonnée pour devenir la personne que je suis aujourd’hui", avait notamment déjà expliqué la chanteuse il y a quelques mois sur les réseaux sociaux.