Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Écoles fermées : les solutions au casse-tête de la garde d’enfant

13 mars 2020 à 09h35 Par Mikaël Livret
Plus de 2,5 millions d'élèves sont concernés en Île-de-France.
Crédit photo : Pixabay

"Quoi qu'il en coûte." Changement de ton dans le discours d’Emmanuel Macron à propos du coronavirus. Tous les établissements scolaires de France, dont ceux de la région parisienne, seront fermés à partir du lundi 16 mars.

Les parents n’ont que quelques jours pour s’organiser. Vous êtes encore sonnés par les annonces du chef de l’Etat, jeudi soir. Écoles (maternelles et primaires), collèges, lycées ou universités... plus de 8 300 établissements scolaires garderont portes closes, à partir du lundi 16 mars en région parisienne. Face à la progression de l’épidémie de coronavirus, Emmanuel Macron a décidé d’isoler les enfants, principaux vecteurs des virus.

Plus de 2,5 millions d’élèves Franciliens devront donc rester à la maison, pendant au minimum 15 jours, selon le ministre de la Santé, Olivier Véran. Si le télétravail n’est pas une solution pour vous, pas de panique, l’état a prévu des mesures pour vous payer malgré tout.

Si vous devez rester à domicile, vous pouvez faire une demande d’indemnités à la sécurité sociale. Pas de carence, c’est une bonne nouvelle. Les parents isolés se verront verser des indemnités journalières pour palier au manque de revenus.

Des solutions de garde à l’échelle régionale seront aussi proposées pour les parents qui travaillent dans le domaine sanitaire. Il s’agit d’éviter la pénurie de soignants en pleine épidémie. « Il y aura des dispositifs territoire par territoire », annonce ce vendredi le ministre de la ville, Julien Denormandie.

Pour bénéficier d’une attestation, les parents doivent se rendre sur declare.ameli.fr et surtout se rapprocher de leur employeur.