Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Entrée d‘une nouvelle personnalité au Panthéon : découvrez qui est Maurice Genevoix

11 novembre 2020 à 13h38 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Commons Wikimedia – Camille Gevaudan

Maurice Genevoix va rejoindre ce mercredi le Panthéon. Une cérémonie se déroulera en fin de journée, Le président de la République souhaite ainsi rendre hommage à cet écrivain qui a immortalisé la mémoire des Poilus de la Première Guerre mondiale.

Le soir, le Panthéon va accueillir un nouvel hôte. L’écrivain Maurice Genevoix va rejoindre la crypte des Grands Hommes et des Grandes Femmes aux côtés des 560 écrivains combattants dont les noms sont inscrits sur les murs de cette nécropole. La cérémonie débutera à partir de 18 H 00. Les cendres de l’écrivain, inhumé en 1980 au cimetière de Passy, à Paris, seront transférées au Panthéon après un passage par l’Ecole normale supérieure de la rue d’Ulm où il fut élève.

 

A cette occasion, Deux œuvres en hommage aux Poilus seront dévoilées. La première sera celle du plasticien allemand Anselm Kiefer. Il s’agira d‘un ensemble de six vitrines de verre et d’acier hautes de 3 mètres et décrivant des scènes de la Grande Guerre. La deuxième sera une création du compositeur français Pascal Dusapin. Elle sera diffusée par soixante-dix haut-parleurs cachés dans des blocs de fausse pierre, qui égraineront les noms de quinze mille soldats et civils morts en 14-18, sélectionnés par le ministère des armées.

 

Avec cette entrée de Maurice Genevoix au Panthéon, Emmanuel Macron souhaite honorer tous les combattants de la première guerre mondiale. En août 1914, Maurice Genevoix est élève à l'Ecole normale supérieure. Il est incorporé comme sous-lieutenant au 106e régiment d'infanterie, il participe à la bataille de la Marne et à la marche sur Verdun. En 1916, il publie « Sous Verdun ». Suivront « Nuits de guerre » en 1917, « Au seuil des guitounes » en 1918, « La boue » en 1921 et « Les Eparges » en 1923 réunis sous le titre « Ceux de 14 » en 1949. Maurice Genevoix a reçu le Prix Goncourt pour son roman « Raboliot » en en 1925. Il a également été secrétaire perpétuel de l'Académie française (de 1958 à 1973,