Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Essonne : des usagers mécontents encerclent le Noctilien

18 avril 2018 à 10h27 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Avec la grève et les travaux, un Noctilien est arrivé bondé dans la nuit de lundi à mardi à Juvisy-sur-Orge. Ne pouvant faire monter tout le monde, une quarantaine de personnes a cerné le bus en signe de protestation. La police a du intervenir.

Vous avez demandez un bus vide, on vous envoi la police. Un usager franciliens a exprimé sa colère sur les réseaux sociaux après un trajet de 4 heures ( ! ) entre le 10e arrondissement de Paris et Epinay-sur-Orge (Essonne).

Dans la nuit de lundi à mardi, une quarantaine de Franciliens ont attendu leur bus de nuit à la gare de Juvisy-sur-Orge (Essonne). Problème de taille : il est arrivé bondé et aucun des passagers sur le trottoir n’a pu monter. Le chauffeur du N131 (Gare-de-Lyon – Bretigny-sur-Orge) a refusé pour des raisons évidentes de sécurité. Sauf qu’une quarantaine d’usagers ont décidé, pour montrer leur mécontentement, de bloquer le départ du bus.

Le fond du problème se situe dans la suppression du dernier RER C

Au bout d’une demi-heure de manifestation, les policiers (dont le commissariat se situe à proximité) sont arrivés sur place pour les déloger. Ils ont été priés d’attendre le bus suivant, une heure après.

Selon certains usagers dans les colonnes du Parisien, le fond du problème se situe dans la suppression du dernier RER C au départ de la station Bibliothèque Mitterrand, à 00h46. Ça fait deux semaines que ça dure et il n’y a pas de bus de remplacement à cause des travaux, selon la SNCF. Pour beaucoup de franciliens habitant le sud de l’Essonne, il faut donc attendre le premier Noctilien à 1h35, pour un trajet deux fois plus long qu’en train.