Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Essonne : un barrage sur les voies du RER D inquiète

05 avril 2018 à 10h15 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

La SNCF a déposé plainte après un incident survenu dimanche dernier. Un RER D est entré en collision avec un amas de tronc d’arbre et de bloc de béton déposé volontairement sur les voies. L’incident n’a fait que des dégâts matériels. Mais ça aurait pu être plus grave.

C'est encore une énigme. Mais qui a bien pu déposer troncs d’arbres et blocs de béton en pleine voie, dimanche 1er avril, près de Yerres (Essonne) ? Le poisson n’était vraiment pas drôle et le train aurait pu déraillé, selon la SNCF, qui a un temps pensé à la thèse de l’attentat.

Dimanche dernier au petit matin, un RER D faisant la liaison entre Paris et Moret-sur-Loing (Seine-et-Marne) est rempli d’une centaine de passagers. Vers 7h30 lorsqu’il s’engage sur la voie 2, il percute un barrage composé de troncs d’arbres et de blocs de béton. Il était dressé en travers des voies, tout près de la gare. Le choc a été conséquent et la motrice du train a été endommagée tout comme les rails dans ce secteur. Fort heureusement aucun passager n’a été blessé. Tous ont pu être évacués sains et saufs vers d’autres gares pour terminer leurs trajets.

Toujours est-il que personne ne sait vraiment qui a déposé ce barrage et pour quelles raisons. Un cheminot témoigne dans le Parisien et assure que les passagers ont eu de la chance car le barrage était tout près de l’entrée de la gare de Yerres (Essonne). À cet endroit, le train avait déjà ralenti. Quelques centaines de mètre en amont et le RER serait arrivé lancé à pleine vitesse et les dégâts matériels et humains auraient probablement été plus importants.