Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Et si vous étiez payé à manger des bonbons pour les besoins de la science ?

26 février 2020 à 17h00 Par A.L.
Le CHU de Clermont-Ferrand recherche des volontaires d'accord pour être payé pour manger des bonbons.
Crédit photo : Pixabay

Avis aux gourmands : l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), la faculté dentaire et le CHU de Clermont-Ferrand recherchent des volontaires pour manger différents aliments, dont des bonbons. Le tout, contre la modique somme de 250 euros.

Non, vous ne rêvez pas. Vous qui adorez les sucreries, sachez que vous aurez peut-être l'opportunité de manger vos bonbons favoris contre de l'argent. En effet, l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), la faculté dentaire ainsi que le CHU de Clermont-Ferrand recherchent des volontaires pour leurs travaux qui consistent à comprendre les effets de la mastication sur la digestion et l’assimilation des aliments, comme l'explique France 3 Auvergne Rhône-Alpes.

Carottes, chewing-gums et bonbons gélifiés au menu

Au programme de cette expérience hors du commun ? Les volontaires sélectionnés par les chercheurs devront donc manger des carottes, des chewing-gums et des bonbons gélifiés au cours de cinq séances différentes d’1h30 à 2 heures programmées le matin. En échange, chaque volontaire sera rémunéré 250 euros. Si la séance se fait à jeun, pas de panique : un petit-déjeuner sera offert aux candidats en fin de session, après qu'une prise de sang ne soit réalisée.

Cette annonce vous intéresse ? Envoyez votre nom et numéro de téléphone à l'adresse mail suivante : mastical.ondologie@uca.fr. Mais attention, seuls les hommes âgés entre 20 et 35 ans, en bonne santé, seront reçus. Par ailleurs, ces volontaires masculins doivent être dotés d’une corpulence forte avec un indice de masse corporelle situé entre 30 et 35 kg/m, ne doivent pas avoir touché à une quelconque cigarette depuis au moins 6 mois et ni pratiquer d’activité physique régulière. D'autre part, aucun candidat ne sera accepté s’il est en cours de soins dentaires ou s’il a reçu un traitement orthodontique au cours des trois dernières années. Bonne chance !